Novak Djokovic et sa rage de vaincre
Novak Djokovic | AFP - ANDREAS SOLARO

"Djoko" par K.O !

Publié le , modifié le

Le Serbe Novak Djokovic s'est qualifié pour la finale du tournoi Masters 1000 de Cincinnati après l'abandon du Tchèque Tomas Berdych (N.8) en raison d'une blessure à l'épaule droite alors qu'il venait de perdre le premier set 7-5. Djokovic retrouvera l'Ecossais Andy Murray, tête de série N.4, tombeur de l'Américain Mardy Fish (N.7) 6-3, 7-6 (10/8).

Novak Djokovic est sorti vainqueur d'un véritable duel d'éclopés face à Tomas Berdych. Les deux joueurs, blessés à l'épaule, ont tour à tour semblé proches du point de rupture mais c'est le Tchèque qui a finalement rendu les armes. Djokovic, perturbé par une gêne depuis le début du tournoi, a pourtant montré en premier des signes de faiblesse en cédant son engament à 3-3 mais Berdych, impressionnant vainqueur la veille de Federer, n'en a pas profité. Rejoint au score, puis de nouveau breaké en fin de set, il devait consentir à lâcher cette première manche... et le match. N'en pouvant plus, souffrant trop de l'épaule, la tête de série numéro 8 ne reprenait pas la partie à l'entame du 2e set. C'est la deuxième fois en deux tournois (après Tsonga à Montréal) que le numéro 1 mondial bénéficie d'un abandon. Pas bien vaillant, le Serbe poursuit donc sa route et aura donc l'occasion face à Andy Murray de remporter son 10e titre de la saison.

Murray harponne Fish

L'Ecossais fait ainsi oublier son élimination décevante dès son entrée en lice au Masters 1000 de Montréal la semaine passée. Après le gain de la première manche, le N.4 mondial a souffert pour conclure en deux sets en se tenant l'arrière de la cuisse gauche à de nombreuses reprises. Par trois fois, le Britannique a eu un break d'avance dans le deuxième set - alors que Fish n'avait pas perdu un jeu de service avant cette demi-finale - et par trois fois, il a laissé l'Américain débreaker en lui faisant des cadeaux. Fish a plusieurs fois laissé passer sa chance. Il a eu deux balles de set à 6-5 sur service Murray alors qu'il avait repris l'ascendant. Il a ensuite eu une 3e balle de set dans le tie break mais Murray a fait preuve d'une très grande qualité au service dans ce jeu décisif pour l'emporter en 2 h 18 min.

Le N.1 Américain à l'ATP était l'un des joueurs les plus en forme de l'été avec une victoire à Atlanta, une finale à Los Angeles et au Masters 1000 de Montréal mais la douleur au talon droit qui l'avait handicapé en finale à Los Angeles contre le Letton Ernests Gulbis s'est réveillée face à Murray et il a semblé un peu diminué. Fish n'a d'ailleurs pas eu son rendement habituel au service, normalement son point fort, avec seulement 63% de points gagnés sur premiers services et 7 aces, lui qui en réusiit bien plus d'habitude. Il n'a servi aucun ace dans le jeu décisif et n'a passé que deux premiers services sur huit.

Julien Lamotte