Gaël Monfils
Le joueur français, Gaël Monfils | AFP - ALEXANDER KLEIN

Delaître, nouvel entraîneur de Monfils

Publié le , modifié le

Sans entraîneur fixe depuis novembre dernier, Gaël Monfils a choisi de faire à nouveau équipe avec une vieille connaissance, Olivier Delaître qui l'avait eu en juniors et des intérims de 2007 à 2012.

Patrick Chamagne a donc un successeur. Il s'agit d'Olivier Delaître, un choix rassurant selon le Directeur Technique National, Arnaud Di Pasquale. "Olivier le connaît bien. Gaël a confiance et il se sent rassuré avec lui", a-t-il déclaré dans L'Equipe. Pendant près d'un an, le 31e joueur mondial a évolué en solo, si l'on excepte la pige d'Eric Winogradsky au printemps. Ce temps est révolu et c'est un peu un retour aux sources, une piste qu'il avait évoquée il y a quinze jours : "Au début, j'étais dans l'idée d'aller forcément chercher un nouveau discours, une méthode neuve. Et puis le temps a passé et je me demande si ça ne serait pas plus facile de me tourner vers un de mes anciens coachs". Celui qui cherchait "un projet et un feeling" a donc opté pour la solution du confort. C'est d'ailleurs lui qui a contacté Delaître. "Olivier est un ami, un vrai. Des amis comme lui, on n'en a pas beaucoup. C'est un mec droit", a-t-il précisé.

"Le meilleur choix"

Sans emploi depuis quelques temps, il est le parfait complément de Monfils l'affectif. "S'il a un truc à lui dire, Olivier lui dira et ça, ça n'a pas de prix. Gaël est un affectif et Olivier est très attaché à Gaël. Or, quand on aime les gens, on leur dit les choses",  a souligné Lionel Roux, l'entraîneur de l'équipe de France. S'il a pour consigne de ne pas parler pour l'instant, l'ancien numéro 3 mondial en double (1999), il replonge dans cette aventure et a laissé pour l'instant Monfils assuré la communication. "Olivier était la personne idéela pour débuter tout de suite. Il me connaît bien, il  connaît ma personnalité, sait ce que j'aime, ce que je n'aime pas et sait comment me pousser. Pour la fin d'année et la période foncière, c'était vraiment le meilleur choix", a assuré Monfils sur le blog Tennis Trotteur. L'avenir nous dira si cela se confirme.