Del Potro a facilement gagné son deuxième match face à Tipsarevic au Masters
Del Potro s'est montré intraitable au Masters contre Tipsarevic | BEN STANSALL / AFP

Del Potro offre une démonstration

Publié le , modifié le

Déjà facilement dominé par Roger Federer en ouverture du Masters de Londres, Janko Tipsarevic s'est fait écraser par Juan Martin Del Potro (6-0, 6-4) en 1h16 de jeu, lors de son deuxième match sur le sol anglais. Le Serbe, aux abonnés absents tout au long du match, est d'ores et déjà éliminé, alors que l'Argentin remonte au second rang qualificatif pour les demi-finales mais doit encore affronter le Suisse, qui n'a pas encore perdu un set.

Sur le court de l'O2 Arena, la logique a été respectée ce jeudi. Après la quatorzième défaite en autant d'affrontement pour David Ferrer face à Roger Federer, c'est Janko Tipsarevic qui a concédé sa quatrième défaite en quatre rencontres face à Juan Martin Del Potro. Jamais dans le coup, le Serbe a subi une deuxième déculottée (6-0, 6-4) après celle infligée par le Suisse (6-3, 6-1) il y a deux jours. Tipsarevic est donc le premier éliminé de ce Masters 2012 alors que l'Argentin se relance dans la course à la qualification.

Premier set à sens unique

28 minutes. C'est le temps qu'il a fallu à Del Potro pour empocher le premier set. Breaké d'entrée, Tipsarevic n'a fait illusion que deux jeux durant, lorsqu'il a poussé l'Argentin dans ses retranchements en obtenant une balle de débreak. La seule et unique menace du match sur la mise en jeu du vainqueur de l'US Open 2009… Les 12 petits points remportés par le Serbe sur 28 disputés dans la première manche parlent d'eux-mêmes. La seconde manche a paru s'engager sur les mêmes bases. Mais cette fois, le lauréat du tournoi de Stuttgart en juillet dernier s'est fait violence pour conquérir son premier jeu et les applaudissements ironiques d'un public médusé. 

Del Potro au souvenir de 2009

S'il est enfin parvenu à remporter ses jeux de service, le natif de Belgrade n'a pas pu inquiéter son adversaire. Quant au gaucho, il s'est contenté d'assurer ses mises en jeu tout en accélérant à 3-2 pour breaker et s'offrir un succès en forme de démonstration. Deuxième du groupe B, "la Tour de Tandil" est virtuellement qualifiée. Mais il lui faudra gagner face à Roger Federer ce samedi tout en regardant vers Ferrer pour confirmer son billet pour les demi-finales. La dernière fois qu'il avait réalisé pareille performance, c'était en 2009... à Londres.

Jérôme Carrère

Jerome Carrere