federer del potro bale 102012
federer del potro bale 102012 | AFP - FABRICE COFFRINI

Del Potro, le roi de Bâle

Publié le , modifié le

Juan Martin del Potro a mis fin à l'hégémonie de Roger Federer à Bâle. Pour la première fois en trois éditions, le numéro un mondial abandonne son titre, dominé 6-4, 6-7, 7-6 en finale dimanche. Il rate sa sixième couronne en neuf finales disputée. De quoi le décider à faire l'impasse sur le Masters de Bercy qui débute lundi.

Coup de tonnerre à Bâle. L'enfant du pays a mis genou à terre pour la première fois en trois ans. Roger Federer n'est plus le tenant du titre. Le Suisse a cédé face à Juan Martin del Potro (6-4, 6-7(5), 7-6(3)). L'Argentin ne partait pourtant pas favori après avoir été battu à six reprises par son rival cette saison. C'est donc sur les terre du numéro un mondial qu'il est allé frapper un grand coup, fort de la confiance emmagasinée lors de son succès à Vienne une semaine plus tôt.

Et la mission n'était pourtant pas aisée. A Bâle, le natif Federer est bien comme chez lui, vainqueur à cinq reprises depuis 2006. Il restait également sur un succès mémorable face à Del Potro en demi-finales des Jeux olympiques (3-6, 7-6, 19-17). En Suisse, le match a été tout aussi intense. "Ce fut un match incroyable, ça s'est joué à un rien", a confié la tête de série n°2 après 2h45 de combat. "Après six défaites, c'est une victoire très importante pour moi. J'ai bataillé fort. J'ai eu un peu de chance sur la fin, mais je pense avoir fait un très bon match."

Federer forfait à Paris

Del Potro avait choisi de défendre énormément face à Federer en guettant la moindre opportunité. La seule du match est arrivée au cinquième jeu du premier set et l'Argentin n'a pas tergiversé pour la concrétiser avant de s'adjuger la première manche (6-4). Le ton du match était donné pour Del Potro qui s'est montré particulièrement réaliste sur les points importants, notamment dans un troisième set où il a paru dominé par l'Helvète. Second set arraché au tie-break, Federer aurait pu prendre le large dans la dernière manche, mais à 2-1, il manquait les deux balles de break qui se présentaient à lui ainsi qu'une troisième à 3-3. Le Sud-Américain n'avait plus qu'à patienter et à résister.

Pour la première fois depuis Guillermo Coria en 2003, un Argentin s'adjuge les Swiss Indoors de Bâle. C'est le quatrième succès de Del Potro cette saison, son second en une semaine. Federer espérait, lui, remporter son 6e tournoi de Bâle, le 77e de sa carrière. Ce qui lui aurait permis de rejoindre John McEnroe à la 3e place du palmarès de l'ère Open.

Et le Suisse reporte tous ses espoirs sur le Masters Londres. A l'issue de sa finale perdue, Federer a décidé de ne pas disputer le Masters 1000 de Bercy qui commence lundi. Le Bâlois était pourtant tenant du titre. "J'aurais aussi déclaré forfait si j'avais gagné à Bâle. Je ne reprendrai la raquette que jeudi ou vendredi", a-t-il déclaré, évoquant une fatigue du moment. Une impasse qui va le priver du fauteuil de numéro un mondial dont s'apprête à s'emparer Novak Djokovic. Le Suisse veut se concentrer sur le dernier tournoi de l'année qu'il compte bien conserver à son palmarès.