Del Potro - Sidney 2010
Juan Martin Del Potro | AFP - GREG WOOD

Del Potro de retour aux affaires

Publié le , modifié le

Un an qu'il n'avait plus gagné. Au premier tour de Sidney, Juan Martin Del Potro, a enfin renoué avec la victoire après son succès sur l'Espagnol Feliciano Lopez : 6-7 [5], 7-6 [9], 7-6 [3] en 3h20'. Aujourd'hui redescendu à la 258e place mondiale, l'Argentin envisage de remonter la pente vers les sommets du classement ATP. Pour peut-être bousculer la hiérarchie mondiale ?

Au soir de sa victoire face à Roger Federer en finale de l'US Open 2009, Juan Martin Del Potro sait qu'il vient de frapper un grand coup. En deux rencontres, il élimine coup sur coup Rafael Nadal (N.2) et le Suisse (N.1) invaincu depuis cinq ans à Flushing Meadows. Un séisme dans l'histoire des Grands Chelems. En Argentine, il devient une légende et fait oublier les absences pour blessures de David Nalbandian. 2010 doit être l'année de la confirmation, peut-être celle de son ascension dans le top 3, voire mieux… Mais l'Argentin ne parvient pas à confirmer. Touché au poignet, il déclare d'abord forfait après l'Open d'Australie avant d'annoncer son opération. La rémission prendra de long mois. A la blessure physique s'ajoute un cocktail d'émotions difficile à gérer. Dans le milieu, on murmure qu'il aurait du mal à assumer son nouveau statut de star en argentine. A la fin de l'année, il tentera un retour lors de la tournée asiatique, à Bangkok. Sans succès. Deux matchs et deux défaites. Manque de rythme et de confiance, il met un terme à sa saison pour travailler encore.

Un an plus tard, le voilà de retour. Aux antipodes, la "Tour de Tandil" remporte son premier succès après deux échecs fin 2010 sur Olivier Rochus et… Feliciano Lopez, déjà. Un match marathon arraché : 6-7 [5], 7-6 [9], 7-6 [3] en 3h20'. «Je ne m'attendais pas à ce genre de rencontre pour une reprise, a partagé Del Potro, mais nous avons disputé un beau match, très serré. Feliciano est un joueur fantastique sur cette surface et j'ai joué un bon tennis. Je me suis bien senti tout le match et finalement j'ai gagné mon premier match depuis un an.» En effet, sa dernière victoire remonte à l'Open d'Australie face à Florian Mayer, son prochain adversaire du deuxième tour à Sydney.

Du haut de son mètre quatre-vingt dix-huit Del Potro, s'il voit loin veut rester prudent. "L'an dernier avant l'Open d'Australie, mon objectif était d'être N.1 mondial avant le mois de mars. Cette année, je veux simplement bien jouer, c'est tout". Et nous, on veut simplement revoir Del Potro à son meilleur niveau pour titiller la domination sans partage du duo Nadal-Federer.