Clijsters Kim bras levés Masters 10 2010
Kim Clojsters | AFP - Karim Jaafar

Clojsters retrouve les sommets

Publié le , modifié le

Kim Clijsters s'est très facilement qualifiée vendredi pour les demi-finales de l'Open GDF-Suez, en balayé en moins d'une heure l'Australienne Jelena Dokic 6-3, 6-0. Grâce à ce succès, la Belge s'est assurée vendredi de ravir à la Danoise Caroline Wozniacki la place de numéro un mondiale, placequ'elle avait déjà occupée en 2003 et 2006. L'Américaine Bethanie Mattek-Sands, a battu l'Allemande Andrea Petkovic (N.6) 7-6, 2-6, 6-3.

Pour une place en finale, Bethanie Mattek-Sands, 48e mondiale, sera opposée à la Tchèque Petra Kvitova (N.4), qui l'avait précédée sur le central du stade Pierre-de-Coubertin pour battre la Belge Yanina Wickmayer (N.7) 7-6, 2-6, 6-3.

Victorieuse des deux derniers tournois du Grand Chelem - l'US Open en septembre et l'Open d'Australie en janvier - et du Masters en décembre, elle devient ainsi, à 27 ans, la première mère de famille à être classée n°1 mondiale. La Belge avait pris sa retraite en 2007, le temps d'épouser le basketteur américain Bryan Lynch et de mettre au monde une petite Jada, avant de revenir sur le circuit en août 2009 et de signer son retour par une victoire à l'US Open début septembre.

Kim Clijsters se prenait à imaginer son retour au sommet du tennis mondial. C'est donc à Paris qu'elle a retrouvé uin titre de N.1 qui n'est pas usurpé au vu de la série de bons résultats qu'elle a enregistrés, sur un circuit où plus aucune joueuse ne se dégage vraiment. Pourtant, Jelena  Dokic avait fait forte impression depuis le début du tournoi en sortant au premier tour Lucie Safarova, finaliste l'an passé, avant de battre Nadia Petrova, tête de série n°5 et qui avait remporté l'épreuve en 2007. Contre Clijsters,  l'ancienne quatrième joueuse mondiale, qui a, cette année, dû passer par les qualifications du tournoi parisien, a démarré sur les mêmes bases en se détachant rapidement 3-0. Le temps pour la Belge de s'échauffer et de remettre les pendules à l'heure. Kim Clijsters alignait ensuite douze jeux d'affilée pour s'imposer. Pour une place en finale, la joueuse belge sera opposée à la gagnante du match qui oppose l'Estonienne Kaia Kanepi, n°3, à la Slovaque Dominika Cibulkova, n°6.

Quarts de finale

Petra Kvitova (CZE/N.4) bat Yanina Wickmayer (BEL/N.7) 5-7, 6-3, 7-6 (7/3)
Bethanie Mattek-Sands (USA) bat Andrea Petkovic (GER/N.6) 7-6 (7/4), 2-6, 6-3
Kim Clijsters (BEL/N.1) bat Jelena Dokic (AUS) 6-3, 6-0
Kaia Kanepi (EST/N.3) bat Dominika Cibulkova (SVK/N.8) 6-2, 2-6, 6-2