Cincinnati: premier grand titre pour Grigor Dimitrov avant l'US Open

Cincinnati: premier grand titre pour Grigor Dimitrov avant l'US Open

Publié le , modifié le

Le Bulgare Grigor Dimitrov, 11e mondial, a remporté le Masters 1000 de Cincinnati en battant en finale l'Australien Nick Kyrgios, 23e au classement ATP, 6-3, 7-5, ce dimanche. Dimitrov a décroché à 26 ans son septième titre ATP, le plus important de sa carrière, à huit jours du début de l'US Open (28 août-10 sept). Après un gros début de saison avec notamment une demi-finale d'anthologie à Melbourne (perdue en 5 sets contre Nadal), Dimitrov avait connu un printemps moins souriant, mais il retrouve la grande forme au bon moment surtout vu les blessures des uns (Djokovic, Murray, Wawrinka) et l'état de forme incertain des autres (Nadal, Federer).

Le Bulgare n'a jamais vraiment été mis en difficultés par Kyrgios, 23e mondial, qui a semblé fatigué et usé nerveusement au terme d'une semaine où il a notamment battu en quarts de finale l'Espagnol Rafael Nadal qui fera lundi son retour à la première place mondiale. L'Australien qui disputait, comme Dimitrov, sa première finale d'un Masters 1000, s'est pourtant offert la première balle de break de la rencontre dans le cinquième jeu, mais n'en a pas profité.

Dans la foulée, il a perdu son service et permis à Dimitrov de prendre le large, puis d'empocher le premier set sur un jeu blanc en 34 minutes. Les deux joueurs sont restés dos à dos dans la seconde manche jusqu'au onzième jeu où Dimitrov a fait craquer Kyrgios, nerveux, par ses retours de service.

"Ce titre est important pour moi"

"On ne sait jamais ce qui peut se passer contre lui, mais je savais ce que je devais faire et j'ai saisi ma chance", a expliqué Dimitrov. "Ce titre est important pour moi, c'est le plus important de ma carrière, il me donne de la confiance pour la suite, mais je sais qu'il va falloir vite repartir au boulot, le but est de briller à l'US Open", a-t-il insisté, en référence au dernier tournoi du Grand Chelem de l'année qui débutera le 28 août à New York. 

Il s'agissait de la première finale d'un Masters 1000 depuis novembre 2012 (Paris-Bercy) sans un joueur du "Big Four" (Andy Murray, Rafael Nadal, Roger Federer et Novak Djokovic) les quatre joueurs qui dominent le tennis mondial.

francetv sport @francetvsport