Lucas Pouille

Blessé au coude, Lucas Pouille met un terme à sa saison

Publié le , modifié le

Blessé au coude, Lucas Pouille lâche les raquettes et met un terme à une saison qui se sera révélée particulièrement chaotique. Une sale nouvelle pour le Nordiste et pour l'équipe de France, alors que Sébastien Grosjean doit donner sa liste pour la Coupe Davis d'ici dix jours.

Ses forfaits consécutifs à Stockholm puis à Vienne n'étaient pas qu'une simple alerte. Touché au coude depuis le mois de septembre, le Français a annoncé ce vendredi dans un tweet mettre un terme à sa saison après consultation de plusieurs spécialistes. "Je suis triste de ne pas pouvoir disputer les derniers tournois dont le Rolex Paris Masters à la maison, mais je dois suivre l’avis des spécialistes qui ont examiné mon coude droit", a confié le N°2 tricolore. Une blessure qui le privera donc du prochain Masters 1000 de Bercy (du 26 octobre au 3 novembre) et de la prochaine phase finale de la Coupe Davis qui se tiendra à Madrid mi-novembre.

La France fera sans Pouille à Madrid

"Les sensations sont bonnes", avait confié Lucas Pouille il y a dix jours, tout juste de retour dans le top 20 mondial malgré son élimination au deuxième tour du Masters 1000 de Shanghai face à John Isner. Cette défaite sera finalement sa dernière apparition en 2019 sur les courts, au terme d'une année frustrante avec seulement 50% de victoires sur le circuit ATP.

Si tout avait bien commencé avec une demi-finale à l'Open d'Australie - éliminé par un Novak Djokovic au sommet de son art -, le reste n'a que très rarement été à la hauteur de l'ambition et du potentiel de Lucas Pouille. Côté pile, trois quarts de finale à Stuttgart, Cincinnati et Tokyo et une demi-finale à l'Open de Moselle, sans oublier sa victoire au Challenger de Bordeaux - son seul titre cette saison. Côté face, aucun titre sur le circuit ATP, une première depuis 2015, un manque de régularité criant et des défaites rageantes, à l'image de son élimination en cinq sets au deuxième tour de Roland-Garros face à Martin Klizan, où le protégé d'Amélie Mauresmo et de Loïc Courteau aura eu son destin en servant pour le match dans la dernière manche mais où son niveau fluctuant a eu finalement raison de son destin parisien.

"Cette année sur les courts après la belle quinzaine de Melbourne a parfois été éprouvante, mais c'est dans ces moments-là aussi qu'on apprend", confie Lucas Pouille dans un communiqué. La page 2019 se ferme donc avec un goût d'inachevé pour le Français, qui espère revenir "plus fort pour 2020". Un forfait qui ne fait pas les affaires de Sébastien Grosjean. Le capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, qui doit annoncer sa liste pour la phase finale de la compétition qui se tiendra à Madrid du 18 au 24 novembre, devra faire sans le 19e joueur mondial pour cette toute première édition de la Coupe Davis nouvelle formule.