Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | AFP - Ben Stansall

Bis repetita pour Tsonga

Publié le , modifié le

Comme à Wimbledon il y a six semaines, Jo-Wilfried Tsonga a éliminé Roger Federer (7-6 [3], 4-6, 6-1) en 8e de finale du tournoi de Montréal. Le Français, tête de série N.13, rejoint donc les quarts de finale de l'Open du Canada, où il retrouvera Nicolas Almagro, tombeur de Richard Gasquet (7-6[5], 6-3). Dans le camp tricolore, on notera également la qualification de Gaël Monfils. Novak Djokovic s'est, lui, offert sa 50e victoire cette saison face à Marin Cilic.

Les matches se suivent et se ressemblent pour Jo-Wilfried Tsonga face à Roger Federer. Pour la seconde fois consécutive, le Manceau s'est imposé face au Suisse ancien N.1 mondial. Vainqueur en trois sets 7-6 (7/3), ce jeudi, à Montréal, Tsonga avait en effet déjà dominé l'ex N.1 mondial en quart de finale de Wimbledon le mois dernier après avoir été mené deux sets à rien. C'est la troisième victoire de Tsonga en sept rencontres contre le Bâlois.  Son premier succès était déjà intervenu à Montréal, en quart de finale en 2009. "Je suis très heureux de la manière, a indiqué le Français. J'ai vraiment  bien joué, avec beaucoup d'opportunisme."

Après deux sets serrés, Tsonga a surpris Federer en réalisant un troisième set de haute volée. "Je savais qu'il (Tsonga) avait une chance de me battre, il  joue bien en ce moment, a déclaré Federer. J'aurais dû gagner le premier set  car j'y ai eu des occasions que je n'ai pas su concrétiser." "J'ai encore du temps (pour se préparer) d'ici l'US Open (qui débute le 29  août). Je me sens bien mentalement et physiquement", a rassuré le Suisse, qui  n'a remporté qu'un seul tournoi cette saison, à Doha en janvier. Le Français va rencontrer vendredi Nicolas Almagro (N.8) pour une place en  demi-finale. L'Espagnol a en effet battu le Français Richard Gasquet (N.10) 7-6[5], 6-3 alors qu'il était mené 5 jeux à 2 dans la première manche.

La 50e rugissante de Djokovic

Le costume de numéro 1 mondial lui sied à ravir. A Montréal, Novak Djokovic ne fait pas de détail face à ces adversaires. Ce jeudi, c'est le Croate Marin Cilic qui en a fat les frais en s'inclinant 7-5, 6-2. Une victoire symbolique qui permet au vainqueur de l'Open d'Australie et de Wimbledon d'empocher son 50e succès cette saison (pour une seule défaite). A l'heure où certains membres du "Big Four" ont affiché leurs limites (avec les éliminations de Rafael Nadal et Andy Murray), "Nole" file déjà en quart de finale. Sûr de son sujet, il peut désormais se tourner vers son futur adversaire, Gaël Monfils, tombeur du Serbe Viktor Troicki en trois sets (3-6, 7-6[0], 7-6[5]).

Dans les autres matchs, le Tchèque Tomas Berdych, en demi-teinte cette saison a maîtrisé le service de plomb d'Ivo Karlovic pour s'imposer 6-3, 7-6 (7/2). Dans un bas de tableau complètement dégarni par les éliminations d'Andy Murray et Rafael Nadal, il retrouvera Janko Tipsarevic, tombeur d'Ivan Dogig (6-1, 6-4). 

Simple messieurs (8e de finale) :

Novak Djokovic (SRB/N.1) bat Marin Cilic (CRO) 7-5, 6-2
Stanislas Wawrinka (SUI/N.14) bat Kevin Anderson (RSA) 6-4, 4-6, 6-4
Tomas Berdych (CZE/N.7) bat Ivo Karlovic (CRO) 6-3, 7-6 (7/2)
Janko Tipsarevic (SRB) bat Ivan Dodig (CRO) 6-1, 6-4
Gaël Monfils (FRA/N.5) bat Viktor Troicki (SRB) 3-6, 7-6 (7/0), 7-6 (7/5)
Mardy Fish (USA/N.6) bat Ernests Gulbis (LAT) 4-6, 6-3, 6-4
Nicolas Almagro (ESP/N.8) bat Richard Gasquet (FRA/N.10) 7-6 (7/5), 6-3
Jo-Wilfried Tsonga (FRA/N.13) bat Roger Federer (SUI/N.3) 7-6 (7/3), 4-6, 6-1