Berdych s'offre Murray

Berdych s'offre Murray

Publié le , modifié le

Le sommet du rocher princier est en vue pour Tomas Berdych (N.6) , premier de cordée en demi-finale du Masters de Monte-Carlo, qui a sorti le Britannique Andy Murray (N.3) en 3 sets 6-7 (4/7), 6-2, 6-3. Il rencontrera le Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial, pour une place en finale. Rafael Nadal a éliminé le Suisse Stanislas Wawrinka 7-5, 6-4. L'Espagnol affrontera Gilles Simon, tombeur en deux sets de Jo-Wilfried Tsonga, 7-5, 6-4.

"J'aime bien la terre battue, je me sens bien, je joue mon meilleur tennis." Tomas Berdych s'est mis en accord avec ses sentiments. Face à Murray, qu'il avait déjà battu sur terre battue en 8e de finale de Roland-Garros (2010), la tête de série N.6 s'est montré d'une grande solidité. Hormis un jeu décisif mal négocié dans le premier set, il a maîtrisé l'essentiel de la rencontre. Berdych a eu sept balles de break pendant cette manche et quatre balles de set. Mais il n'a pas réussi à les convertir. Murray, demi-finaliste à Monte-Carlo en 2009 et 2011, en a profité.

Mais l'Ecossais n'a plus réussi à s'opposer à la puissance du Tchèque. Sans cesse sur le reculoir, il a dû attendre le deuxième jeu du troisième set pour se procurer sa première et seule balle de break, et prendre le service adverse. Sans pouvoir surfer sur cette vague. "J'ai été un peu malchanceux au tie-break", a estimé Berdych. "Mais je me suis dit que le match allait être long et que ce n'était pas grave. Ça a finalement tourné en ma faveur." Djokovic, vainqueur de Robin Haase 6-4, 6-2, doit s'attendre à franchir une montagne avant d'apercevoir les dorures du Rocher.

Nadal calculateur

De son côté, Rafael Nadal a écarté en quart de finale le Suisse Stanislas Wawrinka 7-5 6-4. Wawrinka, N.9 mondial en 2008, aujourd'hui redescendu au 26e rang du  classement ATP, s'est montré accrocheur, mais il n'a jamais pu déstabiliser  Nadal, qui a ainsi décroché son 8e succès en autant de matches contre le Suisse."Ce n'est jamais facile de jouer contre les meilleurs du monde et Stan en  fait partie, a déclaré l'Espagnol. J'ai eu de la chance à 5-5 que tout se passe  bien pour moi. Et ça s'est bien enchaîné. Je me sens bien. J'aime ce tournoi.  C'est à chaque fois un vrai bonheur."   L'Espagnol poursuit ainsi son invraisemblable série sur le Rocher, où il  n'a concédé qu'une défaite en désormais 42 matches, en 2003 face à l'Argentin  Guillermo Coria.

Absent en 2004, il y a été titré sept fois consécutivement  depuis 2005. Après avoir fait le break dès le premier jeu du match, il a laissé le  Suisse revenir à hauteur à 4-4. Mais celui-ci a manqué deux balles pour mener  6-5 sur son service, et l'a nouveau cédé sur le jeu suivant. Dans la seconde manche, Nadal a encore immédiatement pris le service  adverse. Mais il est cette fois-ci allé au bout sans concéder le sien.  Le Majorquin n'a, comme depuis le début de la semaine, rien laissé paraître de sa blessure au genou qui l'avait contraint à déclarer forfait le 30 mars  avant sa demi-finale à Miami, et qui semble désormais derrière lui.

Réactions

Tomas Berdych (CZE/qualifié pour les demi-finales en battant le Britannique Andy Murray): "C'est une excellente sensation. Le premier set était très serré. J'ai eu quelques opportunités, des balles de break et de set, et je ne les ai pas saisies. Mais je me sentais bien, je jouais bien et je voulais rester là aussi longtemps que possible. J'ai eu l'avantage de jouer la Coupe Davis sur terre battue. J'avais déjà joué trois matches sur terre avant de venir ici. J'ai déjà eu de bons résultats sur terre. J'ai fait une demie à Roland-Garros et c'est ma seconde ici. Je peux jouer sur toutes les surfaces. (Sur la demi-finale contre Novak Djokovic) C'est toujours bien de jouer le N.1 mondial. Je veux juste faire de mon mieux. La dernière fois que je l'ai joué, j'ai été à un point de le battre. J'ai une nouvelle chance."

Andy Murray (GBR/battu en quart de finale par le Tchèque Tomas Berdych): "Il a mieux joué. Je me suis accroché dans le premier set. J'ai été un peu chanceux dans le tie-break. Puis, au début du deuxième set, il a de toute évidence commencé à mieux jouer, et mon niveau de jeu a baissé. Il a très bien joué aujourd'hui. Il a dicté beaucoup de points. Il a frappé ses coups, très bien servi. Moi, c'était ma première semaine sur terre battue, et j'ai toujours besoin de temps (pour m'adapter). Ca ne va jamais se faire immédiatement. Ce n'est pas un mauvais début. Le niveau du match aujourd'hui était assez bon."

Rafael Nadal (ESP/qualifié pour les  demi-finales en battant le Suisse Stanislas Wawrinka): "Rien n'est jamais sous  contrôle. Mais hier et aujourd'hui, je me suis amélioré. C'était un  match difficile. Il a très bien joué. Et moi, je suis content de la manière  dont j'ai joué. Je suis en demi-finale, c'est une nouvelle fantastique pour  moi. J'espère juste faire un bon match demain."

Xavier Richard @littletwitman