Berdych reste en course

Berdych reste en course

Publié le , modifié le

Dans les duel des battus du premier jour, Tomas Berdych s'est relancé dans la course à la qualification en dominant Marin Cilic (6-3, 6-1). Le Croate est quasiment éliminé, le Tchèque devra quant à lui passer par l'obstacle Djokovic. La deuxième rencontre du groupe A de la journée opposera justement le N.1 mondial, double tenant du titre, au Suisse Stan Wawrinka, 4e joueur mondial.

Bien dans le ton de ce Masters, ce duel entre Berdych et Cilic s'est avéré à sens unique. Respectivement laminés (6-1, 6-1) par Wawrinka et Djokovic pour leur entrée en lice dans la compétition, le Tchèque et le Croate avaient à coeur de redorer leur blason mais seul le premier nommé y est parvenu. Beaucoup plus régulier que le dernier vainqueur de l'US Open, Berdych a toujours contrôlé cette partie, bien aidé par un break d'entrée de premier set. Cilic a bien tenté de se débattre mais ses montées au filet étaient irrémédiablement punies par les passings de l'homme à l'indeboulonnable casquette. 

Sous les yeux d'un Goran Ivanisevic impuissant, Cilic ratait les quelques opportunités qui s'offraient à lui (aucune balle de break convertie sur 6) et multipliait les fautes directes (30 au total). Dans ces conditions, Berdych n'avait qu'à se  baisser, ou presque, pour cueillir une sixième victoire en dix confrontations avec Cilic. Ce dernier, avec deux défaites et un set-average extrêmement défavorable, devra espérer des circonstances exceptionnelles pour espérer rejoindre les demi-finales. Pour Berdych, la route se dégage un petit peu mais elle risque de se boucher avec la montagne Djokovic à l'horizon d'un troisième match qui pourrait s'avérer décisif. 

Déclarations : 

Tomas Berdych : "Je me sentais beaucoup mieux sur le  court aujourd'hui. C'est ce qui fait la beauté de notre sport. Un jour vous  pouvez complètement passer à travers, comme cela a été le cas pour moi (contre  Stan Wawrinka lundi) et deux jours plus tard, vous pouvez revenir et jouer un  meilleur tennis. Il n'y pas eu de miracle dans ce laps de temps. J'ai juste  fait une bonne séance d'entraînement hier (mardi), pris un peu de repos avant  de me reconcentrer pour un nouveau match. Le plus important, c'est d'aller de  l'avant, de garder la confiance et d'y croire encore. Contre Novak Djokovic  (lors de son prochain match), j'essaierai de gagner trois jeux, peut-être  quatre (rire). Ce sera toujours mieux que la dernière fois (défaite 6-0, 6-2 en  finale à Pékin en octobre) où cela ne pouvait pas être pire. Jouer contre le  N.1 mondial, c'est toujours un grand défi. Peut-être que ce sera mon dernier  match de la saison ou pas. Dans tous les cas, je vais essayer de donner le  meilleur de moi-même."
   
Marin Cilic : "C'est un peu décevant, évidemment, de jouer ainsi. Je n'espérais pas  ça. Mais je me suis senti un peu fatigué sur le court. Contre des joueurs de ce  niveau, vous ne pouvez pas vous permettre la moindre erreur, même petite, et de  ne pas être à votre meilleur niveau. Le fait de ne pas avoir été bon durant mes  deux matches, est difficile à avaler."

Julien Lamotte