Le Tchèque Tomas Berdych.
Le Tchèque Tomas Berdych. | AFP

Berdych réduit Monfils au silence à Rotterdam

Publié le , modifié le

Tomas Berdych (N.3) n'a fait qu'une bouchée de Gaël Mondils en quarts de finale du tournoi de Rotterdam. Le Tchèque a compilé pas moins de 32 coups gagnants pour vaincre le Français 6-1, 6-4 en 1h11. Toujours en proie à des "soucis personnels", le Parisien n'a pas existé contre la tête de série N.3, qu'il n'a battue qu'une seule fois en cinq duels sur le circuit.

Depuis le début de la semaine, Gaël Monfils n'a pas caché être ennuyé par des problèmes personnels. C'était déjà le cas l'an dernier à pareille époque. Il avouait néanmoins dans le même temps être plutôt satisfait de ses prestations. Une victoire très nette au 1er tour contre Edouard Roger-Vasselin (6-3, 6-2), une plus intéressante encore contre Roberto Bautista Agut (N.7) 7-5, 7-6. Mais voilà, Tomas Berdych s'est révélé beaucoup trop fort en quarts de finale. Le récent demi-finaliste de l'Open d'Australie est en pleine confiance, lui qui avait écarté Rafael Nadal en quarts à Melbourne avant de chuter contre Andy Murray. Et face au Français, il n'avait concédé qu'une seule défaite en quatre rencontres jusque-là. C'était néanmoins la dernière en date entre les deux hommes, avec ce bras de fer insoutenable à Roland-Garros en 2013 conclu, après trois jeux décisifs, 7-5 au 5e set par le Français. Mais l'opération ne s'est pas reproduite aujourd'hui à Rotterdam. 1h11 de match, c'est une petite leçon que le Tchèque a donnée à son adversaire.

Et il pourrait retrouver Andy Murray (N.1), son tombeur en Australie, si le Britannique se défait d'un autre Français, Gilles Simon, en quarts.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze