Julien Benneteau
Julien Benneteau | AFP - PATRICK KOVARIK

Benneteau et Gasquet déroulent

Publié le , modifié le

Julien Benneteau et Richard Gasquet se sont qualifiés mercredi pour le 3e tour du tournoi Masters 1000 de Cincinnati. Les deux français ont triomphé sur le même score 6-4, 6-2. Benneteau ayant eu raison du Suisse Stanislas Wawrinka en 1 h 11 min, tandis que Gasquet a pris l'avantage sur l'Allemand Michael Berrer en 1 h 23 min. Au prochain tour, Benneteau retrouvera le N.1 mondial l'Espagnol Rafael Nadal et Gasquet jouera Mardy Fish.

Grâce à cette victoire, Benneteau, qui a des points à défendre dans l'Ohio après son quart de finale l'an dernier, peut espérer obtenir un statut de tête de série à l'US Open. L'élève de Thierry Champion a livré une prestation très sérieuse, profitant des nombreuses erreurs de Wawrinka. Après avoir fait le break à 3-3 dans le  premier set puis sauvé une balle de débreak dans le jeu suivant, Benneteau a  pris le service adverse dès le premier jeu du second set, sur un jeu blanc  marqué par trois bêtises du Suisse, pour s'envoler vers un succès facile.

Gasquet, net vainqueur de Mikhail Youzhny (N.12) mardi au 1er tour, a lui aussi affiché un profil offensif et un jeu agressif. Comme Benneteau, il a fait le break à 3-3 au premier set, à sa quatrième  possibilité après avoir pourtant mené 0-40. Comme son compatriote, il a pris deux fois le service adverse dans le second  set, se procurant notamment deux balles de 4-1 grâce à un savant passing-shot de  coup droit. Le gaucher Allemand lui offrait alors ce deuxième break sur une monumentale erreur en coup droit et Gasquet finissait à sa main.

En revanche, l'aventure est terminée pour Jérémy Chardy. Mais ce dernier est tombé dignement face à Andy Murray. L'Ecossais a en effet eu recours à trois manches pour  battre le Français, 58e mondial, 3-6, 7-6 (7/3), 2-6. Murray, vainqueur à Toronto samedi dernier, avait le contrôle du match avant de bafouiller son tennis dans le 2e set (40% de premiers  services et 59% de points gagnés au premier service), perdant trois fois de suite sa mise en jeu et marquant un seul point sur son service au tie break. Gâchant un balle de match au 10e jeu du deuxième set sur son service, l'Ecossais a ensuite rétabli le cap au troisième set grâce en partie aux  imprécisions de Chardy, soigné sous la plante du pied droit à l'entame de la manche. "Ce n'est pas facile de s'adapter à la surface ici, c'est beaucoup plus rapide qu'à Toronto, a déclaré Murray. Je ne suis pas encore bien ajusté."

De son côté, Nadal, le N.1 mondial, a battu l'Américain Taylor Dent, issu des qualifications, 6-2, 7-5, après avoir concédé le break à 3-2 pour se retrouver  mené 4-2. Le Majorquin a tout de suite réagi et a pris le service de son adversaire à deux reprises pour s'adjuger la victoire. Dent s'est signalé avec des services canons, dont un, l'ace qui lui a permis  de mener 5-4 dans le dernier set, a été chronométré à la vitesse de 240 km/h.. Le Serbe Djokovic, dont c'était comme Nadal l'entrée en lice dans le  tournoi, a de son côté dominé son compatriote Viktor Troicki 6-3, 7-5. Le N.3 mondial a joué une seconde manche très décousue, perdant sa mise en  jeu dès son premier jeu de service avant de reprendre un break d'avance, pour le  perdre dans la foulée (3-3). Un autre break à 5-5 lui a offert la victoire. Le succès a été encore beaucoup plus facile pour Roger Federer, qui a profité de la blessure à la cheville droite de l'Ouzbek Denis Istomin et de son abandon pour franchir ce 2e tour sans trop combattre, alors qu'il menait déjà 5-2. Il affrontera l'offensif Philipp Kohlschreiber au prochain tour, un homme qui avait donné quelques sueurs froides à Rafael Nadal la semaine dernière.

Le Serbe Djokovic, dont c'était comme Nadal l'entrée en lice dans le tournoi, a de son côté dominé son compatriote Viktor Troicki 6-3, 7-5. Le N.3 mondial a joué une seconde manche très décousue, perdant sa mise en jeu dès son premier jeu de service avant de reprendre un break d'avance, pour le perdre dans la foulée (3-3). Un autre break à 5-5 lui a offert la victoire. "J'ai eu une baisse de régime dans le second set. C'était moche, avec plein de fautes directes et de doubles fautes des deux côtés (quatre pour chacun). Mais c'est toujours bien de passer en deux sets". Au prochain tour, Djokovic se voit proposer un gros test en la personne de l'Argentin David Nalbandian, en pleine renaissance et qui a, lui, profité de l'abandon de John Isner alors que l'Américain menait 5-4 au 1er set.

Réactions:
Julien Benneteau (vainqueur du  Suisse Stanislas Wawrinka):
"J'ai fait un très bon match, j'ai réussi  à le gêner et à bien enchaîner. Globalement, j'ai bien servi, surtout dans les  moments chauds. J'ai su maintenir un niveau de jeu intéressant et malgré  quelques petites situations chaudes, j'ai su continuer à faire ce que je faisais  bien. Le déroulement a été super et la manière très intéressante. (A propos de  Rafael Nadal, son possible adversaire au 3e tour) Il faudra que je l'aborde avec  le même état d'esprit, avec l'idée de lui enlever du temps de jeu sur son coups  droit, de bien tenir ma ligne et de prendre ma balle tôt pour le gêner. Il  faudra garder un état d'esprit agressif. Car quand il prend le jeu à son compte,  il est injouable."

Richard Gasquet (vainqueur de  l'Allemand Michael Berrer):
"C'était un match qu'il fallait gagner,  tout simplement. Je me suis fait un peu peur au début car je n'ai réussi à faire  le break qu'au bout de ma 10e balle de break, six à 1-1 et trois à 3-3, ça  commençait à faire beaucoup... Mais je n'ai pas cogité. C'était bien de breaker  à ce moment-là, j'ai breaké quand il fallait. Je n'avais jamais été en 8e de  finale ici, le fin fond des Etats-Unis ne m'a jamais réussi, je ne sais pas  pourquoi. Ce n'est qu'un 8e de finale, on ne va pas s'envoyer en l'air mais  c'est bien quand même. En ce moment, je n'ai mal nulle part, le bras va bien, je  n'ai pas mal au dos, je n'ai pas besoin d'anti-inflammatoires alors on va brûler  un cierge pour que ça continue."


Résultats du 2e tour:

Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Taylor Dent (USA) 6-2, 7-5
Julien Benneteau (FRA) bat Stanislas Wawrinka (SUI) 6-4, 6-2
Philipp Kohlschreiber (GER) bat Alejandro Falla (COL) 6-0, 1-6, 6-3
David Ferrer (ESP/N.10) bat Sam Querrey (USA) 7-5, 6-2
Richard Gasquet (FRA) bat Michael Berrer (GER) 6-4, 6-2
Mardy Fish (USA) bat Fernando Verdasco (ESP/N.8) 7-6 (7/1), 7-6 (7/4)
Ernests Gulbis (LAT) bat Jurgen Melzer (AUT/N.13) 6-7 (8/10), 6-3, 7-6  (7/5)
Andy Murray (GBR/N.4) bat Jérémy Chardy (FRA) 6-3, 6-7 (3/7), 6-2
David Nalbandian (ARG) bat John Isner (USA) 4-5 (abandon)
Novak Djokovic (SRB/N.2) bat Viktor Troicki (SRB) 6-3, 7-5
Nikolay Davydenko (RUS/N.6) bat Robby Ginepri (USA/wc) 6-2, 6-7 (4/7), 6-2
Andy Roddick (USA/N.9) bat Thiemo de Bakker (NED) 7-6 (7/4), 6-4
Roger Federer (SUI/N.3) bat Denis Istomin (UZB) 5-2 (abandon, cheville droite)
Robin Soderling (SWE/N.5) bat Lleyton Hewitt (AUS) 4-6, 6-3, 7-5

Gilles Gaillard