Bartoli Marion Indian Wells course 03 2011
Martion Bartoli en combattante | AFP - Gabriel Bouys

Bartoli s'offre la finale

Publié le , modifié le

Marion Bartoli (N.15) a maintenu la cadence et confirmé sa bonne forme physique pour se qualifier pour la finale du tournoi d'Indian Wells. Pour la troisième fois en autant de duels, elle a disposé de la Belge Yanina Wickmayer (N.23) en deux sets 6-1, 6-3. Elle affrontera pour sa première finale de la saison, après deux éliminations en demies, la Danoise Caroline Wozniacki (N.1).

Depuis 2009 elle n'avait plus atteint la finale d'un tournoi. Bien aidée en fin de match par quelques grosses fautes et un bras tremblotant de Wickmayer, Marion Bartoli va retrouver l'ivresse de soulever un trophée. Reste à savoir si ce sera celui de la gagnante ou de la simple finaliste. Mais sous le soleil américain, elle a retrouvé de l'efficacité, de la précision, de la combativité, en même temps qu'une silhouette affinée qui n'est pas étrangère à cette condition physique performante et indispensable à son jeu. S'il lui a fallu 1h25 de match pour se défaire de Yanina Wickmayer, c'est que la Française n'a pas toujours réussi à transformer en jeu les occasions qui s'offraient à elle. Faisant rapidement le break dans le match (pour finir avec 10 balles de break réalisées sur 15 obtenues), elle a dû se battre sur chaque point pour faire la différence. Vaincue lors de leurs deux seuls affrontements (en 2010), la Belge a bien tenté de pousser son adversaire à la faute en prenant le filet tant qu'elle pouvait, avec souvent pas mal de réussite. Mais du fond du court, avec des jambes de feu, c'est bien la native du Puy-en-Velay qui dominait les débats, parvenant même souvent à arracher un point au forceps, dans la douleur, mais un point quand même. Si les dix aces réalisés l'ont bien aidé à sauver six des sept balles de break, les sept double-fautes restent encore un petit point noir dans le jeu de la N.1 tricolore.

Mais peu importe. Pour la première fois de la saison, pour la première fois depuis son succès à Stanford en 2009, elle revient en finale d'un tournoi. Et celui d'Indian Wells n'est pas une épreuve de seconde zone. La preuve, elle y affrontera l'actuelle N.1 mondiale, la Danoise Caroline Wozniacki, victorieuse sans coup férir d'une ancienne N.1 mondiale, Maria Sharapova, en deux sets très secs 6-1, 6-2. Wozniack, déjà finaliste dans le désert californien la saison passé, confirme qu'elle est dans une forme redoutable. Mais la Française aussi et elle peut tout à fait proposer des arguments pour la surprendre. Contre la Danoise Bartoli s'est imposée deux fois (2009 et 2010) pour quatre défaites (la dernière à Doha en début d'année). Elle ne partira certes pas avec un carton de favori, mais Marion Bartoli poursuit encore sa semaine de rêve américaine. "Je suis super contente d'être en finale à Indian Wells, qui est un de mes tournois préférés" a-t-elle déclaré.. J'ai fait un grand match même si je me suis crispée en fin de match au service (six doubles fautes dans le second set). J'espère rapporter le trophée à la maison dimanche." Elle est la première Française à atteindre la finale à Indian Wells et le deuxième représentant tricolore à le faire après Guy Forget en 1991 (défaite contre Jim Courier).

Résultats des demi-finales

Marion Bartoli (FRA/N.15) bat Yanina Wickmayer (BEL/N.23) 6-1, 6-3
Caroline Wozniacki (DEN/N.1) bat Maria Sharapova (RUS/N.16) 6-1, 6-2