Bad Gastein: Alizé Cornet en finale

Bad Gastein: Alizé Cornet en finale

Publié le , modifié le

Alizé Cornet s'est qualifiée pour la deuxième finale de sa saison en disposant de la Kazakhe Ksenia Pervak 6-2, 6-2. Après sa finale de Strasbourg, fin mai, elle confirme son retour aux affaires grâce à son très beau parcours à Bad Gastein. Elle affrontera dimanche (13h) la Belge Yanina Wickmayer, victorieuse face à la Luxembourgeoise Mandy Minella, 95e joueuse mondiale.

Cornet y prend goût. Pour la deuxième fois de la saison, la Niçoise atteint la finale d'un tournoi WTA. La terre battue reste sa surface de prédilection puisque après Strasbourg, c'est encore sur l'ocre qu'elle se hisse tout en haut d'un tableau féminin. En France, c'était l'Italienne Francesca Schaivone qui l'avait empêché de soulever le deuxième trophée de sa carrière. En Autriche, elle devra composer avec la Belge Yanina Wickmayer, 37e joueuse mondiale. Une adversaire qu'elle a rencontré une fois en 2009 sur dur et face à qui elle s'était inclinée.

Victoire ou non,  Cornet confirme l'embellie observée dans son jeu depuis quelques semaines. A Roland-Garros, elle faisait même figure de plus belle carte parmi les françaises. 73e mondiale, elle pouvait même aspirer à une qualification directe pour les Jeux Olympiques de Londres en cas de bon parcours. Seulement, une défaite dès le premier tour face à la Chinoise Jie Zheng avait douché tous ses espoirs.

Ysern : "On va demander une wild-card" pour les JO

Mais voilà, ses bons résultats changent la donnent. Ils pourraient lui permettre d'être l'invitée surprise des JO de Londres. En effet, début juin, Gilbert Ysern, le directeur de Roland-Garros, annonçait qu'une invitation (wild-card) pour une joueuse serait demandée. "On va sûrement demander une wild-card pour l'une d'entre elles. On va attendre de voir les classements de référence la semaine prochaine. On sait malheureusement que Marion (Bartoli) n'y sera pas. On aura une réunion dans la semaine pour essayer d'avoir une joueuse au moins aux Jeux. Cela peut nous permettre aussi d'aligner un double mixte". En effet, si Marion Bartoli est la joueuse française la mieux classée, ses absences en Fed Cup ne font pas d'elle une joueuse qualifiable pour les JO. Une raison de plus pour la Niçoise d'espérer faire partie de l'aventure londonienne.

Vincent Fossiez @VincentFossiez