"Aucun de ces joueurs ne lutte pour survivre" : Dominic Thiem ne souhaite pas aider les joueurs mal classés

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Thiem
Dominic Thiem | ELSA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors qu'un fonds d'aide a été créé cette semaine par les instances dirigeantes du tennis pour les joueurs les moins bien classés, l'Autrichien Dominic Thiem a exprimé son désaccord avec l'élan de solidarité général. Pour lui, "aucun joueur n'a à lutter pour sa vie".

La solidarité, oui, mais pas avec ses collègues. Tandis que les institutions se sont organisées pour venir en aide aux joueurs les plus mal classés pendant cette période où ils ne perçoivent plus de revenus, Dominic Thiem s'est élevé contre l'élan de solidarité général du circuit dans un entretien accordé au média autrichien The Krone Sport. "Aucun de ces joueurs mal classés ne lutte pour survivre, a-t-il asséné. Toute l'année, j'en vois beaucoup qui ne donnent pas tout au tennis. Beaucoup ne sont pas très professionnels. Je ne vois pas pourquoi je devrais leur donner de l'argent. »

Ces derniers jours, les stars s'étaient pourtant montrés unies. Stefanos Tsitsipas, le numéro 6 mondial, et Patrick Mouratoglou, l'un des entraîneurs-stars du circuit, ont annoncé ce jeudi avoir lancé une plateforme destinée à aider les joueurs classés au-delà du Top 100. Deux jours plus tôt, les Grands Chelems, l'ATP, la WTA et l'ITF ont confirmé la création d'un fonds de soutien d'au moins 6 millions de dollars pour ces joueurs qui ne touchent plus aucun revenu en raison de l'annulation des tournois. 

Thiem a ensuite précisé sa pensée : "Je préfère donner à des gens ou des institutions qui en ont vraiment besoin. Aucun métier au monde ne vous garantit un gros succès au début de votre carrière. Aucun des top joueurs ne se considère comme arrivé, rien n'est assuré et nous devons nous battre continuellement pour notre classement."