Andy Murray
Andy Murray | AFP

ATP Zhuhai : Andy Murray signe sa première victoire sur le circuit principal depuis son retour

Publié le , modifié le

Andy Murray valide enfin son retour par une victoire. Engagé sur l'ATP 250 de Zuhai (Chine) cette semaine, le Britannique a dominé l'Américain Tennys Sandgren au premier tour (6-3, 6-7, 6-1). C'est son premier succès sur le circuit principal depuis son improbable come-back en août dernier à Cincinatti, quelques mois seulement après avoir annoncé sa fin de carrière, finalement avortée.

Andy Murray peut avoir le sourire. Huit mois après son opération de la hanche - consécutive à l'annonce de sa fin de carrière à l'Open d'Australie - le Britannique de 32 ans tient enfin sa première victoire sur le circuit ATP depuis son retour. Il a dominé ce mardi l'Américain Tennys Sandgren en trois set au premier tour du tournoi de Zhuhai (6-3, 6-7, 6-1), qui doit marquer les débuts de son marathon asiatique avec un enchaînement de trois tournois consécutifs. 

Tombé au 413e rang mondial depuis l'annonce de son retour en août dernier, le double vainqueur de Wimbledon a eu besoin de plus de deux heures et demie pour se défaire de Tennys Sandgren, qui l'avait justement éliminé d'entrée à Winston-Salem il y a un mois. Dominé dans la première manche par Murray, l'Américain a su trouver les ressources pour revenir dans le deuxième set, au tie-break (8-6), avant de craquer physiquement au terme d'un énorme combat. 

"Je ne joue pas comme à l'époque"

C'est un énorme pas en avant pour Andy Murray, qui traînait son spleen sur les tournois challenger ces dernières semaines pour se refaire une santé. Depuis son retour en double à Wimbledon après la pose d'une prothèse en métal à la hanche - une opération en forme de dernier espoir - l'ancien numéro un mondial n'avait disputé que deux tournois sur le circuit principal. Le Masters 1000 de Cincinatti, et donc le tournoi de Winston Salem, où il a à chaque fois été battu au premier tour. 

Visiblement satisfait de ses progrès sur le plan physique, Murray a donc choisi d'enchaîner par une grosse tournée asiatique qui doit le voir jouer à Zhuhai, Pékin et Shangai, avant de s'envoler pour la Belgique, et Anvers. "Ma situation actuelle est différente. Je ne joue pas au même niveau qu’à l’époque et je dois encore progresser physiquement. D’ici la fin de l’année, j’ai besoin de jouer des matches, et je n’ai pas la garantie de gagner chaque semaine, d’autant que je peux affronter des têtes de série d’entrée" a d'ailleurs avoué le Britannique, qui défiera l'Australien Alex de Minaur (31e) au deuxième tour. Déjà une réussite.