Jo-Wilfried Tsonga

Vienne : Tsonga a résisté avant de céder contre Thiem

Publié le , modifié le

Jo-Wilfried Tsonga est tombé ce mardi au premier tour du tournoi de Vienne face à Dominic Thiem, malgré une belle résistance (6-4,7-6). Gilles Simon s'est lui facilement qualifié pour le deuxième tour en disposant de l'Espagnol Feliciano Lopez en deux sets 6-4, 6-3.

Jo-Wilfried Tsonga n'a peut-être plus sa régularité d'antan au plus haut niveau, mais il garde de beaux restes. Il l'a montré ce mardi face à Dominic Thiem au premier tour du tournoi de Vienne. Sur une bonne dynamique en cette fin de saison (victoire à Pékin), l'Autrichien n'a pas eu la partie facile face au coup droit toujours surpuissant du Manceau. Tête de série N.1, Thiem a eu besoin de deux sets serrés (6-4, 7-6) pour s'en débarrasser, capitalisant surtout sur sa capacité à élever son niveau de jeu aux meilleurs moments.

Dans le deuxième set, le Français de 34 ans a sauvé cinq balles de break et a repoussé l'échéance jusqu'au tie-break. Thiem affrontera Fernando Verdasco au deuxième tour. Quant à Tsonga, 34e à l'ATP, il termine cette saison avec un bon niveau de jeu et de belles promesses pour la suivante.

Simon plus fringant

Le plus jeune des deux trentenaires s'en est sorti. La rencontre Gilles Simon, 34 ans, et Feliciano Lopez, de quatre ans son aîné, a duré 1 h 34 min. Ce dernier est parvenu à sauver trois balles de match avant de s'incliner. Au prochain tour, Simon (50e) affrontera Aljaz Bedene (72e). Le Slovène, qui a battu le Français deux fois en deux confrontations, a créé la surprise en battant l'Argentin Guido Pella (20e), en deux sets 6-4, 6-4.

La semaine dernière, Simon avait atteint les quarts de finale à Anvers, après avoir battu son compatriote Jo-Wilfried Tsonga (6-4, 7-5). Il s'était incliné contre Stan Wawrinka, le futur finaliste, en trois sets (6-3, 6-7 (6), 6-2). 

Avec AFP