ATP : Paire - Humbert, finale 100% française à Auckland

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Ugo Humbert en finale à Auckland
Ugo Humbert en finale à Auckland | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Finale franco-française à Auckland ! La nuit a souri aux Tricolores avec les qualifications de Ugo Humbert et de Benoît Paire pour la finale du tournoi néo-zélandais. Le premier avait montré la voie lors de la première demi-finale contre John Isner en deux manches autoritaires. Paire lui a emboîté le pas dans la matinée en écartant le tenace Polonais Hubert Hurkacz en trois sets. Une préparation idéale à trois jours du début de l'Open d'Australie.

La Nouvelle-Zélande avait un accent très français vendredi. Ugo Humbert et Benoît Paire se sont qualifiés pour la finale du tournoi d'Auckland vendredi et disposant respectivement de John Isner et de Hubert Hurkacz. Humbert disputera samedi la première finale de sa carrière, Paire tentera, lui, de remporter son premier tournoi depuis Lyon la saison passée. 

Contre l'Américain, 20e mondial, Humbert 21 ans ne s'est jamais mis en difficulté, n'offrant aucune balle de break au vétéran de 34 ans pour l'emporter 7-6 (7/5), 6-4. Humbert, 57e mondial, s'est notamment montré intraitable en ne concédant aucun point sur son premier service.

Benoît Paire a dû pour sa part se battre pour l'emporter en trois sets face à Hubert Hurkacz, au terme d'un match de bonne facture. Le Français s'est imposé en trois manches, concédant la deuxième manche au tie-breakavant de redevenir intraitable durant le set décisif, remporté sur le service du Polonais de 22 ans (6-4, 6-7, 6-2). Paire disputera sa neuvième finale sur le circuit ATP et visera un quatrième titre.

Il s'agit de la première finale 100% tricolore du circuit ATP depuis celle de Montpellier en février 2019, remportée par Jo-Wilfried Tsonga contre Pierre-Hugues Herbert. De bon augure pour l'Open d'Australie, où Paire entre en lice lundi contre l'Allemand Cedrik-Marcel Stebe, tandis que Humbert fera face au local John Millman.
 

AFP