Andy Murray
Le Britannique Andy Murray | AFP - KATSUMI KASAHARA

ATP - Tokyo : Murray dompte Nadal

Publié le , modifié le

Le Britanique Andy Murray, tête de série N.2 et N.4 mondial, a battu, en finale du tournoi de Tokyo, l'Espagnol Rafael Nadal, tête de série N.1 et N.2 mondial, en trois sets 3-6, 6-2, 6-0. Après cinq revers consécutifs contre l'ancien N.1 mondial, dont quatre cette saison, l'Ecossais a enfin retrouvé le chemin du succès, le battant pour la cinquième fois en 18 duels. Ce sacre à Tokyo va permettre à Murray de revenir sur les talons de Federer au classement ATP.

Demi-finale du Masters, demi-finale de Monte-Carlo, demi-finale de Roland-Garros, demi-finale de Wimbledon, demi-finale de l'US Open. Andy Murray devait sans doute penser que Rafael Nadal était plus qu'une bête noire, après cette série de défaites consécutives, le privant d'autant de finales et peut-être de premier sacre en Grand Chelem. A Tokyo, pour leur 18e affrontement, il s'agissait déjà d'une finale. Est-ce pour cela que le Britannique a mis fin à cette série désastreuse ? Sans doute pas. Au terme d'un tournoi qui l'a vu monter en pression, bataillant dès le 1er tour contre Baghdatis (3 sets), puis contre Nalbandian en quarts de finale (2 sets accrochés), il avait expédié le 5e mondial, David Ferrer en demi-finale. 

Contre un Nadal qui avait peiné contre Mardy Fish, et avant contre Santiago Giraldo ou encore avant contre Milos Raonic, Andy Murray a d'abord mal commencé, perdant la première manche 6-3 en ayant concédé l'une des deux balles de break de l'Ibère, alors que lui-même était incapable de lui subtiliser son service sur sa seule opportunité. Mais ensuite, alors qu'il montait en régime au niveau du service (6 aces au 2e set contre 0 au 1er), l'Ibère faiblissait nettement dans cet exercice, se mettant sous la pression des retours de son adversaire. L'ancien N.1 mondial perdait ainsi la 2e manche (6-2), et était ensuite incapable de remporter le moindre point sur premières balles, et ne parvenant même pas à se procurer la moindre balle de break. En 2h16, Andy Murray s'imposait donc 3-6, 6-2, 6-0 aux dépens de Rafael Nadal.

Résultat de la finale

Andy Murray (GBR/N.2) bat Rafael Nadal (ESP/N.1) 3-6, 6-2, 6-0