Simon coup droit soleil 062010
Le Niçois Gilles Simon | AFP - GLYN KIRK

ATP - Sydney: Simon en finale

Publié le , modifié le

Le Français Gilles Simon n'a pas tremblé vendredi pour se qualifier en finale du tournoi de Sydney, battant en demie le Letton Ernests Gulbis, tête de série N.3, en deux sets 7-6 (7-1), 6-0. Il affrontera samedi pour le 8e titre de sa carrière le Serbe Viktor Troicki, héros de la dernière finale de Coupe Davis, tombeur de l'Allemand Florian Mayer 6-4, 7-6 (7/4).

Le Niçois, qui a connu une année 2010 chaotique, entre blessures et contre-performances, retrouve un peu de couleurs avec cette finale, dans le sillage de l'amélioration entrevue en fin de saison dernière. Surtout, cette performance est de bon augure avant le début de l'Open d'Australie, lundi à Melbourne. Simon y rencontrera au premier tour le Taïwanais Yen-Hsu Lu, qu'il vient de battre à Sydney, avant un probable 2e tour sous le feu des projecteurs face au N.2 mondial Roger Federer. "Je me sens bien, a souligné le Français. J'ai fait quatre bons matches  d'affilée sans perdre un set. La victoire ici est la priorité et après je devrais battre Lu une fois de plus à l'Open d'Australie."

Vendredi, en dépit d'un taux de premières balles inférieur à celui de son adversaire, Simon, 41e mondial, a su assurer derrière, sauvant quatre balles de break. Il a notamment pu s'appuyer sur son retour pour bousculer Gulbis, 24e mondial. Le Letton lâchait totalement prise au 2e set, handicapé par un trop grand nombre de fautes et une efficacité nulle sur sa 2e balle. "Quand il m'a pris mon service au début (du 2e set), je n'avais plus de  ressources physiques et j'étais cuit", a expliqué Gulbis, visiblement à la  peine.

Le Français retrouvera un des héros de la finale de la Coupe Davis: le Serbe Troicki qui cherchera à s'adjuger son 2e titre sur le circuit, après Moscou à  l'automne dernier. "La Coupe Davis est terminée maintenant. C'est un bon souvenir pour eux, un mauvais pour nous et, même si je gagne 6-0 6-0 demain, cela ne changera rien", a dit Simon. "Je suis désolé, Sydney est un beau tournoi mais j'aurais préféré gagner la Coupe Davis." Simon et Troicki se sont rencontrés à quatre reprises par le passé et le Français s'est toujours imposé. S'il s'impose samedi, Guy Forget aura quelques regrets. Simon aussi.

AFP