Lucas Pouille, Gilles Simon et Gael Monfils
Lucas Pouille, Gilles Simon et Gael Monfils | AFP

ATP Stuttgart : Gaël Monfils, Gilles Simon et Lucas Pouille au deuxième tour

Publié le , modifié le

Il y aura quatre Français au deuxième tour du tournoi ATP de Stuttgart. Après la qualification de Jo-Wilfired Tsonga aux dépens de Mischa Zverev, Lucas Pouille, Gaël Monfils et Gilles Simon se sont également qualifiés ce mardi, non sans difficultés. Tous les trois ont eu besoin de trois sets pour se défaire de leurs adversaires respectifs. Pouille et Monfils ont même dû sauver des balles de match avant de s'en sortir presque miraculeusement.

Pouille s’en sort bien

Après son élimination précoce au deuxième tour de Roland-Garros face à Martin Klizan, Lucas Pouille s’est bien repris, mais non sans difficulté, ce mardi, à Stuttgart. Pour son premier match de la saison sur gazon, le deuxième joueur français a dominé l’Espagnol Feliciano Lopez en trois manches, au premier tour (3-6, 6-3, 7-6). Le protégé d’Amélie Mauresmo, qui avait remporté le premier set, a sauvé deux balles de matches dans le tie break du troisième avant de s’en sortir presque miraculeusement.

L’Espagnol de 37 ans, redescendu à la 85e place mondiale, menait 6-4 sur son service dans le jeu décisif avant de voir son adversaire répondre solidement sur ses balles de match successives. Pouille a d’abord envoyé un très bon retour gagnant sur la première avant d’inscrire un ace sur la seconde. Le Français a ensuite réalisé le mini-break pour s’adjuger une victoire importante d’un point de vue mental. Il retrouvera au prochain tour le Russe Daniil Medvedev, qui n’a plus gagné le moindre match depuis sa finale à Barcelone contre Dominic Thiem.

à voir aussi Shapovalov n'y arrive toujours pas contre Struff, Raonic a rendez-vous avec Tsonga à Stuttgart Shapovalov n'y arrive toujours pas contre Struff, Raonic a rendez-vous avec Tsonga à Stuttgart

Monfils proche de la sortie

Que ce fut dur aussi pour Gaël Monfils pour son entrée en lice à Stuttgart. Moins d’une semaine après son élimination en huitième de finale de Roland-Garros par le futur finaliste Dominic Thiem, le numéro 1 Français a eu toutes les peines du monde à se défaire de l’Américain Steve Johnson, modeste 78e joueur mondial, ce mardi, au premier tour. 

Tête de série numéro 5 du tournoi, Monfils eu besoin de trois sets et 2h25 de jeu pour venir à bout de son adversaire (7-5, 5-7, 7-6). Malmené tout au long de la partie, le Parisien a eu trois balles de match dans le tie-break du dernier set, qu’il n’a pas su convertir, avant d’en offrir une à son adversaire. La Monf a finalement eu les nerfs assez solides pour effacer cette balle de match et empocher le jeu décisif 7-6. Après une saison sur terre battue plutôt satisfaisante, les débuts sur gazon ne sont pas si sereins pour le Français, qui a rendez-vous avec Denis Kudla au deuxième tour. Il va partir là aussi favori.

Simon rebondit

Gilles Simon se reprend. Egalement sorti au deuxième tour des Internationaux de France après sa défaite face à l’Italien Salvatore Caruso, le 37e joueur mondial a su rebondir pour débuter sur gazon, a priori, la surface où il est le plus à l’aise. Opposé au premier tour à l’Allemand Peter Gojowczyk, qui avait été sorti par Jo-Wilfried Tsonga Porte d’Auteuil, le Français a mal débuté la rencontre, avant de se reprendre et de s’imposer en trois sets (4-6, 6-2, 6-3).

Une victoire qui a mis longtemps à se dessiner, alors que le Niçois s’avançait pourtant largement favori, face au 120e mondial. Fébrile sur son service (59% de premières balles), Simon a mis du temps à entrer dans son match, et a logiquement laissé le gain de la première manche à son adversaire. Le Français, finaliste à Marrakech cette saison, s’est ensuite repris et a profité d’un coup de moins bien de l’Allemand pour porter l’estocade. Gojowczyk n’a inscrit que 5 jeux dans les deux derniers sets. Gilles Simon aura fort à faire au prochain tour. Il affrontera la pépite canadienne Felix Auger-Aliassime.