Nadal et Federer de retour au sein du Conseil des joueurs

ATP : Nadal et Federer de retour au sein du Conseil des joueurs

Publié le

Rafael Nadal et Roger Federer sont de retour au sein du Conseil des joueurs de l'ATP. Les deux champions ont été élus par leurs pairs pour remplacer au Conseil, présidé par le Serbe Novak Djokovic, N.1 mondial, Robin Haase, Jamie Murray et Sergiy Stakhovsky, démissionaires à la veille de Wimbledon fin juin.

"Nous avons décidé d'y être ensemble", a déclaré Nadal en conférence de presse jeudi soir, après sa qualification pour les quarts de finale du Masters 1000 canadien. Rafael Nadal et Roger Federer, N.2 et 3 mondiaux, font donc leur grand retour au sein du Conseil des joueurs de l'ATP. Et la démarche a été réfléchie par les deux stars. "Je n'y serai pas tout seul, il n'y sera pas tout seul. Ensemble, nous pourrons avoir un certain poids, et aider ce sport à aller, je l'espère, dans la bonne direction", a ajouté le Majorquin. "Nous sommes là pour apporter notre aide et être un peu plus au courant de ce qu'il se passe. L'an dernier, il y au des hauts et des bas dans beaucoup de domaines", a ajouté Nadal.

La gestion brutale de Djokovic en question ? 

"Novak est là depuis un moment. Nous avons été là avant. C'est une bonne chose que des joueurs soient concernés par ce qui se passe dans leur sport", a lancé le Majorquin en guise d'avertissement. Président de ce syndicat des joueurs, Djokovic oeuvre pour tenter de refaçonner la structure de gouvernance du tennis masculin, l'ATP, afin de donner plus de pouvoir aux joueurs, de redistribuer plus d'argent, et de limiter le pouvoir des tournois et notamment des Masters 1000. 

ATP : Nadal et Federer de retour au sein du Conseil des joueurs
© AFP

Pour cela, le N°1 mondial manoeuvre parfois brutalement. Sa dernière victime ? L'actuel patron de l'ATP, le Britannique Chris Kermode, contraint au départ à la fin 2019 après un vote du board de l'ATP début mars où les trois représentants des joueurs ont fait bloc contre lui. Un scrutin que beaucoup d'observateurs ont jugé influencé par le Serbe, qui ne siège pourtant pas au board. Evoquant l'ambiance délètère qui règne depuis quelques mois à l'ATP, Nadal a précisé qu'"il y a(vait) eu récemment des discussions houleuses (au sein du Conseil) et que beaucoup de choses doivent être faites".

"Si je suis là, c'est pour apporter mon aide. Je donnerai l'opinion de quelqu'un qui est sur le circuit depuis plus de 15 ans. Je peux probablement apporter un éclairage différent sur comment doit être le jeu ou sur des aménagements que l'on peu introduire". "Pendant notre carrière, Roger et moi avons prêté attention à l'évolution de notre sport. Il y a encore beaucoup de choses à faire, et nous voulons être partie prenante, voilà pourquoi nous sommes de retour", a-t-il conclu.

AFP