ATP Marseille : Stefanos Tsitsipas titré

Publié le , modifié le

Auteur·e : Guillaume Poisson
Stefanos Tsitsipas remporte le titre à Marseille
Stefanos Tsitsipas remporte le titre à Marseille |

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Stefanos Tsitsipas a remporté le titre à Marseille en dominant Mikhaïl Kukushkin en finale (7-5 7-6[5]). Il s'agit du deuxième titre de sa jeune carrière, après celui de Stockholm en 2018. Le Grec, 3e au classement Race lundi prochain, démarre cette saison en boulet de canon.

Stefanos Tsitsipas avait acquis un nouveau statut avec sa demi-finale à l'Open d'Australie. Il est en train de faire plus fort encore peut-être pour un joueur de son âge : le consolider. Et ce, dès le mois suivant. En remportant le titre à Marseille, un ATP 250 qui n'a ni le prestige ni le plateau du Grand Chelem de Melbourne, un tournoi où il était tête de série numéro 1, Tsitsipas a fait parler sa maturité. Il sera probablement plus qu'une fulgurance de début d'année, comme le fut Hyeon Chung l'an dernier (demi-finaliste à Melbourne puis série de blessures et de défaites).

Mikhail Kukushkin s'est pourtant battu comme un beau diable, avec ses armes. D'abord en s'accrochant dans la première manche, puisqu'il n'a refusé de lâcher jusqu'à 5-5. Jusqu'au coup d'accélérateur du Grec : coup droit gagnant et amortie de revers à l'appui. Et puis dans ce second set, où il s'est acharné à agresser le Grec, l'empêchant de prendre la balle tôt, et en le breakant à 2-2. C'était cependant sans compter sur l'extraordinaire capacité de Tsitsipas à rester impliqué mentalement, quel que soit le déroulement du match. Déjà, il excelle dans moments importants. Comme à 4-5, quand il fallait élever son niveau de jeu pour ne pas se lancer dans un troisième set incertain, il mettait plus de volume dans ses frappes, allait chercher toutes les balles, et poussait Kukushkin à la faute. Débreak. Quelques minutes plus tard, il multipliait son agressivité lors du tie-break, qu'il remportait 7-5. Il remportait ainsi le deuxième titre ATP de sa carrière. Le voilà désormais à la 3e place de la Race, derrière les deux intouchables Novak Djokovic et Rafael Nadal. Intouchables pour l'instant.