Tsonga en forme
Tsonga en forme |

ATP : Jo-Wilfried Tsonga ne s'arrête plus

Publié le , modifié le

Plusieurs Français étaient sur le pont ce mercredi à Rotterdam. Jo-Wilfried Tsonga a expédié Thomas Fabbiano (86e), Gaël Monfils a eu plus de mal face à Andreas Seppi, et Jérémy Chardy s'est heurté à l'homme en forme du moment, Daniil Medvedev (16e).

Doucement, sans trop faire de bruit, Jo-Wilfried Tsonga est en train de retrouver son meilleur niveau. Son titre la semaine passée à Marseille était déjà un bel accomplissement, pour celui dont le dernier titre remontait à fin 2017. Mais l'on pouvait encore arguer qu'il ne s'agissait "que" de Marseille, un tournoi franco-français  où, sur les 10 dernières années, huit titres sont allés dans l'escarcelle d'un Bleu.

6 victoires de suite pour Tsonga

Ce mercredi, il a montré que ses ambitions allaient plus loin. Et plus vite. Asséner ainsi deux sets secs au jeune Thomas Fabbiano - 3e tour à l'Open d'Australie 2019 - quelques jours après avoir débouté Herbert en finale ; cela n'a rien d'anodin.  Il a fait parler la poudre au service : 12 aces, 85% de points sur première balle. Au prochain tour, Talon Griekspoor, le surprenant Néerlandais tombeur de Karen Khachanov, aura fort à faire.  En fin d'après-midi, Jo-Wilfried Tsonga, a confirmé sa bonne forme après son titre à Montpellier, dimanche. Il a sèchement battu l'Italien Thomas Fabbiano 6-1, 6-4.

à voir aussi Jo-Wilfried Tsonga, cinq mois pour renouer avec un titre à Montpellier Jo-Wilfried Tsonga, cinq mois pour renouer avec un titre à Montpellier

Monfils de plus en plus solide

Quand Gaël Monfils gagne les matchs qu'il doit gagner, c'est bon signe. Son niveau moyens est élevé, ce qui fait que ses pics de forme peuvent aller toucher très haut.  "Je suis resté agressif tout au long du match. Andreas Seppi était un peu moins bien au début du second set alors que j'ai continué à le faire reculer", a analysé Monfils dans des propos rapportés par l'AFP. Toujours aussi à l'aise en salle,  le N.4 français sera opposé au vainqueur du match entre le Kazakh Mikhail Kukushkin (53e) et le Bosnien Damir Dzumhur (56e), qui a surpris le Grec Stefanos Tsitsipas, 12e mondial et récent demi-finaliste de l'Open d'Australie, au premier tour.

Enfin, Jeremy Chardy (N.35) a été éliminé dès son entrée en lice, logiquement battu par Daniil Medvedev (N.16), 7-6 (7/2), 6-2. Le Russe vient de remporter le tournoi de Sofia et, comme Tsonga, enchaîne sans problème à Rotterdam. Les deux hommes pourraient s'affronter en quarts de finale.