ATP Finals : Daniil Medvedev s'impose en finale face à Dominic Thiem et remporte son premier Masters en carrière

Publié le , modifié le

Auteur·e : Emmanuel Rupied
MEdvedev

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dominé pendant un set et demi, Daniil Medvedev s'est imposé ce dimanche en finale face à Dominic Thiem (4-6, 7-6, 6-4) et remporte ainsi son premier Masters en carrière. Le Russe termine le tournoi invaincu.

Daniil Medvedev est un résilient. Au lendemain d'une demi-finale épique remportée contre Rafael Nadal, le Russe a décidé de jouer de nouveau avec nos nerfs dans cette finale du Masters contre Dominic Thiem. Et les siens. Pour finalement remporter, au terme d'une rencontre qui a longtemps été promise à l'Autrichien, son premier tournoi majeur en carrière à 25 ans.

Daniil, le patient anglais

Mais pour en arriver là, le numéro 4 mondial a dû attendre longtemps sur le court central de l'O2 Arena de Londres. 2h22 pour être exact. C'est le moment choisi pour convertir sa première balle de break du match. C'est aussi le temps qu'il aura fallu au Russe pour dérégler totalement Dominic Thiem et sa science du contrôle. Car durant un set et demi, c'est l'Autrichien qui crève l'écran. Servant le plomb, métronome du jeu, le joueur de 27 ans semble jouer totalement à sa main. Face à lui le Russe est trop inconstant. Une double faute pour lâcher le premier break du match, un mauvais coup droit à 5-4 qui lui enlève la possibilité de s'offrir une balle de débreak et un set empoché par l'Autrichien sans forcer.

à voir aussi ATP Finals : revivez le premier titre au Masters de Londres du Russe Daniil Medvedev ATP Finals : revivez le premier titre au Masters de Londres du Russe Daniil Medvedev

Medvedev subit et n'a pas le temps d'installer son jeu. Ses rares tentatives au filet sont stoppées net et seul son service le sauve. A 3-3, le Russe est acculé et doit défendre une nouvelle balle de break. Il se rue au filet mais sa volée est trop courte. Mais alors qu'il apprête à se faire crucifier, l'Autrichien manque son passing tout fait, le match vient de tourner.

Medvedev, taille patron

Daniil Medvedev résiste et empoche le tie-break malgré un départ compliqué. Dominic Thiem est dans les cordes et ne s'en relèvera pas. Le troisième set est une attaque-défense et l'Autrichien finit par plier sous les coups de son adversaire. 2h22 pour rendre les armes, à peine plus pour définitivement abdiquer. A 25 ans, le numéro 4 mondial s'offre le dernier membre du Big Three actuel au terme de sa folle semaine après avoir écarté Nadal mais aussi Djokovic. Le Russe peut lever les bras, il vient de remporter son premier titre majeur en carrière. Il est le nouveau maître des lieux, mais il est surtout le maître des nerfs.