Corentin Moutet
Corentin Moutet en finale du tournoi de Doha (Qatar) | MUSTAFA ABUMUNES / AFP

ATP / Doha : Corentin Moutet tombe face à Andrey Rublev pour sa première finale sur le circuit principal

Publié le , modifié le

Pour sa première finale sur le circuit ATP, Corentin Moutet (20 ans, 81e mondial) est tombé face au Russe Andrey Rublev (23e) 6-2, 7-6(3) . Passé par les qualifications, le Français aura conclu une belle semaine à Doha pour lancer sa saison 2020. Il intégrera lundi le top 70 mondial, son meilleur classement en carrière.

La semaine aurait pu se terminer en triomphe pour Corentin Moutet ! Mais le jeune tricolore de 20 ans est tombé sur un très bon Andrey Rublev en finale du tournoi de Doha (Qatar). Le Russe a déroulé son tennis comme depuis le début de la semaine et n'a pas perdu le moindre set pour décrocher le premier titre de l'année 2020. Le Français peut néanmoins sortir la tête haute.

"C'était une semaine incroyable. Je m'en souviendrais toute ma vie"

Comme la veille face à Wawrinka, le Français a subi le premier set sous les coups du Russes. Sans obtenir la moindre balle de break, il n'a pas été en mesure d'inquiéter son adversaire, particulièrement sur sa mise en jeu, et s'est incliné rapidement (6-2, en 32 minutes). Mais la force de caractère du Français n'est plus à prouver. Pour sa première finale sur le circuit ATP, Moutet ne s'est pas laissé submerger par l'enjeu lorsqu'il a été breaké à nouveau d'entrée, et mené 4-1 dans la deuxième manche. Après un solide jeu de service, le gaucher parisien a eu besoin de deux balles de break pour prendre la mise en jeu du Russe pour la première fois du match (4-4). Avec le moral regonflé, il n'a cessé de s'encourager et d'emmener le public avec lui pour pousser son adversaire au tie-break. Mais Corentin Moutet n'a pas su élever son niveau de jeu dans cette fin de deuxième manche et s'est incliné 6-3 dans le jeu décisif.

Passé par deux matches de qualifications, Corentin Moutet ne peut être que satisfait de son tournoi dan le tableau principal où il est passé sur l'Américain Tennys Sandgren mais surtout les trois anciens top 10, Milos Raonic, Fernando Verdasco et Stan Wawrinka, tête de série numéro 1 à Doha. "C'était une semaine incroyable pour moi mais je n'ai pas réussi à remporter cette finale, s'est ému le Français. Je m'en souviendrais toute ma vie."

Un début d'année 2020 qui va, à n'en pas douter, booster la confiance du jeune français qui disputait sa première compétition sous les ordres de son nouvel entraîneur Laurent Raymond. Avec ses six victoires à Doha avant de tomber en finale, Moutet va entrer dans le top 70 mondial et atteindre le meilleur classement de sa jeune carrière. De bon augure avant de débuter l'Open d'Australie dans un peu plus d'une semaine.