Rafael Nadal
Rafael Nadal | AFP

ATP Cup : Rafael Nadal qualifie l'Espagne et retrouvera la Serbie de Novak Djokovic en finale

Publié le , modifié le

Grâce à un Rafael Nadal bousculé mais solide, l’Espagne s’est qualifiée pour la finale de l’ATP Cup ce samedi à Sydney. Le Majorquin a apporté le point décisif à son équipe en dominant Alex De Minaur en trois manches (4-6, 7-5, 6-1) alors que Roberto Bautista Agut s’était facilement défait de Nick Kyrgios (6-1, 6-4). Les Espagnols affronteront la Serbie de Novak Djokovic, tombeuse de la Russie, dimanche en finale.

Après la Coupe Davis en novembre, l’ATP Cup en janvier ? C’est le joli coup double que l’Espagne pourrait s’offrir en cas de succès face à la Serbie ce dimanche en finale de la nouvelle compétition par équipes. Les Ibériques avaient besoin d’une victoire ce samedi en demi-finale face à l’Australie et ils l’ont décroché avec brio. Une fois n’est pas coutume, c’est Rafael Nadal qui a apporté le point de la qualification aux siens en renversant Alex De Minaur en trois sets.

à voir aussi ATP Cup : Djokovic remporte un choc de titans contre Medvedev et envoie la Serbie en finale ATP Cup : Djokovic remporte un choc de titans contre Medvedev et envoie la Serbie en finale

Pourtant, rien n’a été facile pour le Majorquin dans cette partie, tant l’Australien de 21 ans a vendu chèrement sa peau. Porté par son public, le 18e joueur mondial a démarré le match sur un rythme effréné, bien décidé à s’offrir un premier succès face au numéro 1 mondial. Sans complexe, Alex De Minaur a été le premier à breaker, récompense logique de son début de match. Le jeune australien a tenu son service et s’est offert la première manche avec autorité (6-4).

Nadal en mode diesel

Bousculé, Nadal a mis du temps à réagir. Sans repères - à l’image de son match face à David Goffin la veille - le vainqueur de Roland Garros et de l’US Open a enclenché la marche en avant au milieu du deuxième set. L’opposition a dès lors pris une toute autre tournure, et le Majorquin a bataillé pour s’offrir plusieurs points âprement disputés. C’est finalement sur l’une de ses quatre balles de break converties que l’Espagnol a fait la différence, breakant au bon moment pour revenir à hauteur (7-5).

Rafael Nadal n’a pas baissé en intensité puisqu’il a entamé le troisième set sur les mêmes bases, ne laissant aucun répit à son jeune adversaire. Dépassé, incapable de tenir son service, De Minaur n’a pu que constater les dégâts et a rapidement rendu les armes. Il s’incline pour la troisième fois de sa carrière face au Majorquin après Wimbledon 2018 et l'Open d'Australie 2019 et laisse l’Australie aux portes d’une finale à domicile. 

L’Espagne retrouvera quant à elle la Serbie, tombeuse de la Russie un peu plus tôt dans la journée, en finale. Une qualification à laquelle Roberto Bautista Agut a grandement contribué. Comme lors de la Coupe Davis en novembre dernier, le 10e joueur mondial a apporté sa pierre à l’édifice en décrochant le premier point face à Nick Kyrgios (6-1, 6-4). Impeccable jusque-là dans ce tournoi, l’Australien était moins fort que son adversaire. Il a tout tenté mais l’Espagnol a évolué un ton au-dessus durant toute la rencontre.

Les retrouvailles entre numéro un et deux mondiaux auront donc bien lieu ce dimanche. Rafael Nadal et Novak Djokovic devraient logiquement se retrouver dans le deuxième match après la rencontre entre Bautista Agut et Dusan Lajovic. On en salive d’avance.