ATP : à Anvers, Ugo Humbert remporte le deuxième titre de sa jeune carrière

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Dupriez
Humbert
À Anvers, Ugo Humbert remporte son deuxième titre ATP | LAURIE DIEFFEMBACQ / BELGA MAG / BELGA VIA AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Épatant, Ugo Humbert remporte son deuxième titre sur le circuit ATP. Le Messin de 22 ans a battu l'Australien Alex De Minaur en 2 manches (6-1, 7-6). Lundi, le gaucher sera 32e au classement ATP, le meilleur classement de sa jeune carrière.

Il l'a fait. Au terme d'un match remarquable face à Alex De Minaur, Ugo Humbert remporte le tournoi d'Anvers, son deuxième titre sur le circuit ATP. À 22 ans, et alors qu'il avait débuté l'année à la 57e place mondiale, le Messin sera 32e au classement ATP lundi, le meilleur classement de sa carrière.

Une bataille de fond de court

Pourtant, en Belgique, le Français a dû s'employer pour ajouter un nouveau titre à son palmarès. En demi-finale, contre Daniel Evans, il a ainsi sauvé 4 balles de match. Aujourd'hui, face à Alex De Minaur, un adversaire qu'il n'avait jamais affronté, Humbert a attaqué le match par le bon bout. D'entrée, le jeune homme parvenait à combiner puissance et précision, ne commettant que très peu de fautes directes, pour s'offrir deux breaks d'avance dans une première manche à sens unique. En 38 minutes, le Messin empochait le premier set (6-1). 

Mais, face au redoutable De Minaur, qui comptait déjà 3 titres sur le circuit ATP, Humbert devait hausser le ton dans le deuxième set. Une seconde manche qui s'apparentait à un bras de fer entre deux joueurs à l'aise en fond de court. Si Humbert se procurait deux balles de break pour servir pour le gain du match, alors qu'il y avait 4 jeux partout, il devait patienter jusqu'au tiebreak pour faire la différence. Dans le jeu décisif, et malgré un mini-break pour l'Australien, le Messin faisait parler son talent, et son coup droit dévastateur, pour faire la différence et remporter le titre. 

Une progression linéaire cette saison

Si son titre à Auckland était moins attendu, le Messin avait notamment écarté Denis Shapovalov et Benoît Paire sur son chemin, ce titre à Anvers n'est plus une surprise. Redoutable sur surface dure, encore un peu plus lorsque les courts sont couverts, Ugo Humbert est aujourd'hui un joueur établi sur le circuit. Membre régulier du top 50, un club très fermé qu'il n'a plus quitté depuis son sacre en Nouvelle-Zélande, le gaucher pourrait, bientôt, intégrer le top 30 mondial. 

Mais, en plus du classement, c'est le tableau de chasse qui force l'admiration. Daniil Medvedev, John Isner, Pablo Carreno Busta, et donc Denis Shapovalov sont tous tombés sous les coups du Mosellan cette saison. Ugo Humbert joue de mieux en mieux, de bonne augure avant le Masters 1000 de Paris-Bercy, et s'impose, de plus en plus, comme l'un des visages du tennis français.