Adria Tour: Ivanisevic à son tour testé positif au coronavirus

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Goran Ivanisevic
Goran Ivanisevic | CLIVE BRUNSKILL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Croate Goran Ivanisevic, directeur d'une des étapes de l'Adria Tour, le tournoi caritatif organisé dans les Balkans par Novak Djokovic, a annoncé vendredi avoir été testé positif au nouveau coronavirus, après la découverte de quatre autre cas de contamination chez des joueurs ayant pris part à la compétition.

"Malheureusement... je viens de découvrir que j'ai été testé positif au Covid-19", a déclaré Ivanisevic, ancien vainqueur de Wimbledon, sur Instagram. "Je me sens bien et je n'ai aucun symptôme", a déclaré l'ancien joueur de 48 ans, aujourd'hui membre de l'équipe d'entraîneurs de Djokovic. "Je vais continuer à rester en isolement", a déclaré Ivanisevic, en demandant à tous ceux qui ont été en contact étroit avec lui de prendre bien soin d'eux et de leurs proches.

Le Croate, qui était le directeur de la deuxième étape de l'Adria Tour qui s'est tenue en Croatie le week-end dernier, a précisé qu'il avait auparavant été testé négatif deux fois au cours des dix derniers jours. Un peu plus tôt dans la semaine, Djokovic, numéro un mondial du tennis, Grigor Dimitrov (19e), Borna Coric (33e) et Viktor Troicki (184e) avaient tous été testés positifs après avoir participé à l'événement à Zadar, sur la côte adriatique.

à voir aussi La crédibilité de Novak Djokovic -lui-même positif au Covid-19- entamée après les cas révélés sur l'Adria Tour La crédibilité de Novak Djokovic -lui-même positif au Covid-19- entamée après les cas révélés sur l'Adria Tour

Lors de ce tournoi, les mesures de distanciation sociale n'avaient guère été respectées, aussi bien parmi le public où très peu de gens portaient des masques que chez les joueurs: certains d'entre eux avaient notamment été vus en train de s'embrasser par-dessus le filet, de jouer au basket-ball et même de danser dans une boîte de nuit la semaine précédente à Belgrade.

Djokovic, largement critiqué pour avoir organisé cette compétition, a présenté mardi ses excuses, expliquant être "profondément désolé" que le tournoi, aujourd'hui annulé, ait "causé du tort". Ivanisevic a lui fermement défendu Djokovic. "Tout le monde fait le malin maintenant et beaucoup attaquent Novak, c'est plutôt populaire", avait-il déclaré aux médias locaux en début de semaine. Le Croate avait notamment expliqué que tout ce que Djokovic voulait c'était "essayer de faire quelque chose, avec une visée caritative, après que nous ayons tous été enfermés pendant trois mois"

AFP