Tokyo 2020 : l'équipe de France masculine de tennis de table qualifiée pour les Jeux Olympiques

Publié le , modifié le

Auteur·e : Adrien Paquier
équipe de France de Tennis de table
Equipe de France de tennis de table | FFTT

Après une première victoire contre le Danemark, l'équipe de France masculine de tennis de table a décroché son billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo en s'imposant contre la Slovaquie (3-0) à Gondomar (Portugal). Le double, Tristant Flore - Emmanuel Lebesson, a offert le premier point aux Français avant que ce dernier et Simon Gauzy viennent terminer le travail pour envoyer la France aux JO. Battues dans la matinée par Taipei, les Françaises affronteront l'Inde ce samedi pour elles aussi s'envoler au Japon cet été.

Les pongistes tricolores ont fait le travail et s'envoleront cet été pour Tokyo et disputer les Jeux Olympiques. Dans un TQO organisé au Portugal, l'équipe de France masculine a confirmé son premier succès face Danemark. En s'imposant en huitième de finale, le trio tricolore composé de Simon Gauzy, Tristan Flore et Emmanuel Lebesson, a rempli sa mission en empochant l'un des quatre billets pour Tokyo. 

Porté par son double, Flore - Lebesson,  la France a pris les commandes de la rencontre contre la Slovaquie. Un premier match remporté 3-1 où le duo a pourtant été mené un set à zéro avant de dérouler. Derrière Simon Gauzy et Emmanuel Lebesson avaient la lourde tache de confirmer et de remporter au moins deux des quatre simples comme le veut le format olympique. Et ils n'ont pas failli. En concédant chacun un set, les deux tricolores se sont facilement imposés dans leur rencontre respective (3-1) pour qualifier la France aux Jeux Olympiques pour la compétition par équipe. 

Aux filles de les imiter

Après leur défaite ce vendredi contre Taipei, l'équipe de France féminine devra s'imposer contre l'Inde pour elles aussi participer aux Jeux Olympiques. Ce revers leur permet quand même d'intégrer le tableau de repêchage et d’espérer toujours un billet pour Tokyo. Une qualification serait néanmoins une réelle surprise pour cette jeune équipe. Les Françaises comptent sur Yuan Jian nan (34 ans), d'origine chinoise et naturalisée française en 2011, et qui ambitionne de participer aux Jeux avec les Bleues.