Emmanuel Lebesson
Le Français Emmanuel Lebesson | ITTF

Les pongistes français ratent de peu les demies des Mondiaux par équipes

Publié le , modifié le

L'équipe de France est passée tout près de la médaille aux championnats du monde par équipes. Mais la déception est grande, après la défaite (3-2) contre l'Angleterre en quarts de finale, à l'issue du cinquième set du cinquième match décisif. Les Anglais, seuls à représenter l'Europe dans le dernier carré, affronteront en demi-finales le Japon, vainqueur de Hong-Kong (3-1).

En poules, la France avait dominé l'Angleterre (3-0). Les deux équipes étaient les surprises de ces quarts de finale, après avoir profité de l'absence de certains leaders dans les grosses cylindrées adverses (Allemagne, Suède). Mais ce ce quart était un tout autre match, puisqu'il permettait de mener à la médaille.

Tout avait idéalement commencé dans cette journée. Pour Simon Gauzy (27e mondial), opposé à Paul Drinkhall (72e), le début de match était quasi-idyllique, puisqu'il menait rapidement (6-0), et ne concédait son premier point que sur une faute de coup droit (6-1). Revenu dans la rencontre (8-5), l'Anglais serrait le jeu mais finissait, sur une balle qui avait touché la bande du filet avant de sortir de la table, par laisser le Français prendre la 1e manche (11-9). Dans le deuxième set, le scénario était le même avec un Gauzy aérien et dominateur, qui menait (7-2) et décrochait la deuxième manche (11-8). Le score était identique dans le troisième et dernier set, mais Drinkhall avait cette fois eu l'occasion de mener au score (7-6) avant de concéder quatre points de suite. Sur sa deuxième balle de match, Simon Gauzy s'imposait 3-0 (11-9, 11-8, 11-8), et lançait l'équipe de France sur le chemin des demi-finales.

Lebesson, papa dominé

Mais Emmanuel Lebesson (73e mondial), face à Liam Pitchford (64e), ne prenait pas la même route. Après une nuit très spéciale puisque sa femme a accouché, il subissait totalement le jeu de l'Anglais, qui menait très vite (5-1). Le Français recollait à (7-4), mais prenait un nouvel éclat pour abandonner cette manche (11-8) à son adversaire. Bis repetita au deuxième, avec Pitchford devant (5-1), Lebesson qui revient (7-5) mais qui s'incline (11-6). Gêné par le jeu de l'Anglais, le gaucher tricolore finissait toujours par craquer, comme sur cette balle qui touchait le filet avant de sortir alors qu'il était revenu à (7-5) dans le 3e set, après avoir été mené (6-2). Du coup, Lebesson perdait son premier match de la compétition en s'inclinant 3-0 (11-8, 11-6, 11-9), sur une dernière balle de match qui heurtait encore le filet.

Troisième larron de l'équipe, Tristan Flore prenait la suite contre Samuel Walker. Un match acharné, marqué par quelques grosses erreurs de l'Anglais qui permettait à son adversaire de prendre le 1e set (11-8), puis de s'enhardir dans le deuxième (11-5). Mais dans la 3e manche, Walker, 159e mondial en individuel, réagissait et profitait d'une baisse de régime du 106e mondial, pour mener (8-3), puis l'emporter finalement (11-7). L'Anglais se relançait dans la partie. Tristan Flore réagissait aussitôt en menant le début du 3e set (3-0), provoquant un temps-mort du capitaine anglais, ce dont profitait son joueur qui menait (4-3). Mais c'était un feu de paille, d'autant que Walker n'était pas verni avec le filet. Le Français reprenait les commandes (8-5) pour apporter le deuxième point à la France 3-1 (11-8, 11-5, 7-11, 11-7).

Gauzy battu par un Pitchford survolté

C'était donc au N.1 français, Simon Gauzy, de terminer le travail et d'envoyer son équipe en demi-finales. Et contre Liam Pitchford, entre deux joueurs qui se connaissent bien, le leader tricolore a dû s'employer. Mené (4-2), il revenait pour prendre les devants (6-4) avant de livrer un gros bras de fer (6-6 puis 7-7). Pitchford en sortait en meilleure position (9-7), puis (10-8). Mais Gauzy sauvait deux balles de match pour égaliser à (10-10), avant de céder (12-10). Il ne baissait pas la tête pour autant, repartant pour mener (7-3), puis (8-5) dans le 2e. Après cinq balles de set de suite écartées de très belle manière, l'Anglais abandonnait sa première occasion à (15-14). Passé tout près d'être mené 2 sets à rien, Gauzy en laissait échapper encore trois (16-15, 17-16, 18-17), Pitchford une deuxième (19-18), et finalement, au forceps, Gauzy arrachait cette deuxième manche (21-19). Cet affrontement plein de tension se poursuivait dans la 3e, et Pitchford reprenait le dessus (11-9). Encore dos au mur, le 27e mondial avait encore toutes le peines à maîtriser son adversaire (6-4). Toujours derrière au score, Simon Gauzy s'inclinait 3-1 (12-10, 19-21, 11-9, 11-9).

Lebesson craque

Comme lors du match de poule contre la Suède, il revenait donc à Emmanuel Lebesson de décrocher le point décisif de la victoire. Mais Paul Drinkhall prenait les devants (9-7), avant de voir filer quatre balles de set, pour convertir la cinquième sur une faute de son adversaire (15-13). Dans le deuxième set, Lebesson prenait le large et égalisait à un set partout (11-8). Dans le 3e set, comme dans le 1e, les deux joueurs étaient très proches, mais sur un coup droit prenant la tranche de la table, le Français s'offrait une balle de set qu'il transformait (11-9). Malgré une balle de set sauvée, Lebesson perdait la 4e manche sur le même score (11-9). C'est donc un cinquième set décisif qui devait départager les deux hommes, les deux équipes.  D'abord devant au score, le 73e mondial perdait pied ensuite et laissait Drinkhall s'imposer, non sans avoir sauvé quatre balles de match (10-6, 10-10) avant de s'en procurer une (11-10) pour finalement tomber (13-11). Le coup est passé tout près, mais la France ne décrochera pas sa première médaille depuis 1997.

Résulta​ts des quarts de finale

France - Angleterre 2-3

Simon Gauzy (FRA) bat Paul Drinkhall (ANG) 3-0 (11-9, 11-8, 11-8)
Liam Pitchford (ANG) bat Emmanuel Lebesson (FRA) 3-0 (11-8, 11-6, 11-9)
Tristan Flore (FRA) bat Samuel Walker (ANG) 3-1 (11-8, 11-5, 7-11, 11-7)
Liam Pitchford (ANG) bat Simon Gauzy (FRA) 3-1 (12-10, 19-21, 11-9, 11-9)
Paul Drinkhall (ANG) bat Emmanuel Lebesson (FRA) 3-2 (15-13, 8-11, 9-11, 11-9, 13-11) 

Chine - Suède 3-0
Corée du Sud - Portugal 3-1
Japon - Hong Kong 3-0