Teddy Tamgho
Teddy Tamgho et le tableau de marque à 18m04 | AFP - Adrian Dennis

Tamgho entre dans l'histoire

Publié le , modifié le

Teddy Tamgho a fait mieux que décrocher l’or et sauver les Mondiaux de l’équipe de France. Après deux années de galère et de doutes, le sociétaire de Montreuil, qui a flirté avec le record du monde sur son 3e saut en finale, hélas invalidé pour une planche mordue d’un centimètre, est devenu le troisième spécialiste du triple saut à dépasser la barre des 18 m.

Derrière Edwards et Harrison

Sa marque de 18,04 m est en effet la troisième de tous les temps derrière le record du monde établi par le Britannique Jonathan Edwards (18,29 m) aux Mondiaux de Göteborg en 1995, et les 18,09 m réussis par l’Américain Kenny Harrison l’année suivante..

Après sa période difficile et sa blessure, Teddy Tamgho est allé se relancer aux Etats-Unis avec lvan Pedroso, l’immense champion cubain de saut en longueur, qui lui a donné d’autres éléments techniques. Car Pedroso le disait « Teddy a tout pour atteindre un très haut niveau, il n’a qu’un point faible, assurer ses marques, et c’est là-dessus qu’il doit travailler ».

"Tamgho vaut 18m50"

Dans cette finale encore une fois, il s’est fait peur sur ses prises de marques, mais il a finalement réussi à assurer sur un bond énorme pour aller décrocher les étoiles. Alors qu’il avait affiché une envie énorme de tout casser, lorsqu’il avait réussi les minima à une période où il n’était pas encore au mieux de sa forme.

Ce résultat ne va, en tout cas, pas surprendre le mythique entraîneur Jean-Claude Perrin qui, avant ces Mondiaux, affichait sa confiance : «Pour moi, il est toujours l’homme qui vaut 18,50 m. Il a une qualité physique hors du commun. Sa technique de base est de grand qualité, donnée par un maître-entraîneur : Jean-Hervé Stievenart, un des derniers grands techniciens français. Enfin, il a une grande force psychologique. Teddy Tamgho est reparti pour les sommets ». La prédiction s’est révélée exacte. Pour le plus grand bonheur de l’athlétisme français.      

Vidéo: Le 3e triple-saut de tous les temps 

Christian Grégoire