Tags racistes à l'INSEP : Paris 2024 répond ... et fait débat

Publié le , modifié le

Auteur·e : francetv sport
INSEP
L'INSEP | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Dimanche 28 juin, des inscriptions racistes ont été inscrites sur des photos d'athlètes français entourant l'INSEP à Paris, au bois de Vincennes. En réponse à ces insultes racistes, le compte Twitter des Jeux Olympiques de Paris 2024 a retouché les photos pour détourner le message. Une initiative plus ou moins bien accueillie.

"Singe", "Negro" : dimanche 28 juin, ces insultes racistes sont venues salir des affiches autour de l'INSEP à Paris. Sur ces panneaux, on retrouvait initialement des photos à la gloire de Teddy Riner et Dimitri Bascou. Face à ces insultes racistes, le compte twitter de l'organisation de Jeux Olympiques de Paris 2024 a réagi ce mardi, en détournant les insultes en message anti-racistes avec un hashtag #TousUnisContreLaHaine.

"Singe" est devenu "Génie des tatamis, double champion olympique et fierté de la France" sur le portrait de Riner, tandis que le "Negro" qui affublait celui de Dimitri Bascou a été transformé en "Roi du 110 m haies, médaille de bronze olympique et fierté de la France".

Toutefois, si ce détournement part d'une volonté de détourner ces propos racistes pour les dénoncer, elle n'a pas été accueillie à bras ouvert sur les réseaux sociaux. Le principal reproche fait par les internautes est celui de donner de la visibilité à ces insultes racistes en les reprenant, même détournées. Un rapide coup d'œil aux réponses au tweet de Paris 2024 suffit même à se rendre compte que certains internautes découvrent ces tags par ce détournement, certains ignorant même qu'il s'agit à la base de véritables insultes et pensant qu'il s'agit d'une campagne de publicité.

"Ces inscriptions ont vraiment eu lieu ce dimanche sur les affiches de l'INSEP. Il ne faut rien laisser passer, ne pas laisser le terrain aux racistes", s'est justifié le compte twitter de Paris 2024, ajoutant : "Ce post est notre réaction. Beaucoup d'athlètes nous ont fait part de leur émotion et comme eux, nous avons été choqué par les inscriptions racistes apparues sur les affiches de l'INSEP. Nous prenons la parole pour tous ceux qui refusent que le racisme ait le dernier mot".

francetv sport francetvsport