La joie de la Française Marlène Harnois
La joie de la Française Marlène Harnois | AFP - Alberto Pizzoli

Affaire Harnois: Sidibé appuie les accusations de harcèlement

Publié le , modifié le

Marylou Sidibé, membre de l'équipe de France de taekwondo de 2006 à 2009, a appuyé les accusations de harcèlement moral proférées par la médaillée olympique Marlène Harnois à l'encontre de l'entraîneur national Myriam Baverel.

"Marlène prenait plus que les autres. Myriam lui criait dessus, elle l'insultait. Je me demande comment elle faisait pour supporter tout ça. Elle  faisait partie des plus maltraitées, comme moi", a raconté à l'AFP Marylou Sidibé, qui a participé en 2012 au jeu télévisé Koh Lanta.

Médaillée de bronze aux JO-2012, Marlène Harnois, s'est dite victime, le 29 mai dans un entretien à l'AFP, de harcèlement moral de la part de l'entraîneur national Myriam Baverel, après avoir été mise à l'écart de l'équipe de France suite à une altercation le 6 avril. Elle a également affirmé qu'on lui aurait demandé de contracter un mariage blanc pour obtenir la nationalité française, qu'elle a obtenue en avril 2008 après s'être mariée en juin 2006. Elle a divorcé en 2009.

"Je croyais que le haut niveau, c'était ça"

Entrée à l'âge de 15 ans en équipe de France, Sidibé, aujourd'hui âgée de 23 ans, a fait état de séances d'entraînement très dures, au cours desquelles il fallait faire des "pompes" sur des graviers, en appui sur les phalanges. "Ça a duré un moment, on saignait toutes des mains", se souvient-elle avant d'évoquer "la honte" qu'elle a d'avoir "accepté tout ça".

Elle est actuellement en procès avec la Fédération française de taekwondo depuis 2009 à la suite d'une blessure. Sidibé, affublée du surnom "la sauvage" dans l'émission Koh Lanta, a souligné qu'elle n'avait jamais évoqué ces séances, car elle imaginait que "le haut niveau c'était ça". Elle estime que ces conditions d'entraînement ont influé sur son caractère.  "Aujourd'hui, je suis complètement asociale. J'ai du mal à parler aux gens, je n'ai pas de grandes amies. Je ne suis pas très sympa avec les autres", a dit Sidibé.

AFP