Tennis Coupe Davis 1991 Noah Leconte
La joie de Yannick Noah et Henri Leconte lors de la finale de la Coupe Davis en 1991 | AFP - Jean-Loup Gautreau

T comme Tandem

Publié le , modifié le

Quand on parle de tandems célèbres, on pense immédiatement à Tintin et Milou, à Laurel et Hardy ou encore à Tif et Tondu. Mais dans le monde du tennis comment ne pas citer la paire Noah – Leconte qui a fait les grandes heures du double Français dans les années 80.

Duo qui a connu la consécration en 1984 en remportant le tournoi de Roland-Garros. Vainqueur en simple l'année d'avant Porte d'Auteuil, et numéro 1 français de l'époque, Noah a ainsi épaulé "son pote Riton" pour obtenir son seul titre du Grand Chelem de sa carrière (ndlr: finaliste en 1988, Leconte ne remportera jamais Roland en simple). Le droitier et le gaucher vont donc triompher des Tchèques Smid et Losil en cinq sets et en pratiquement trois heures du match.

Un duo tricolore qui atteindra également un an plus tard la finale de l'US Open et qui sera seulement dominé, après trois tie-breaks dans les trois premiers sets, par les spécialistes incontestés de l'époque, les Américains Flach et Seguso, sur le score de 6-7, 7-6, 7-6, 6-0.