Jérémy Stravius et Camille Lacourt
Jérémy Stravius et Camille Lacourt | ALEXANDER VILF / RIA NOVOSTI

Stravius et Lacourt pour une réplique de 2011 ?

Publié le , modifié le

Champions du monde ex-aequo du 100m dos à Shanghaï en 2011, Jérémy Stravius et Camille Lacourt peuvent rééditer cet exploit si rare lors de la finale du 50m nage libre à Barcelone, à 18h. Ils ont tous deux réalisé les deux meilleurs temps des demi-finales, et aspire à la plus haute marche du podium. A moins que...

Camille Lacourt et Jérémy Stravius sont idéalement placés. Premier et deuxième temps des demi-finales, ils ont la faveur du chrono. Et une énorme confiance: "J'espère qu'on fera la même course, et l'ordre me va très bien", dit dans un éclat de rire Camille Lacourt. C'est lui qui a réalisé le meilleur chrono, qui est aussi le plus rapide de la saison sur le plan mondial. "J'espère qu'on sera tous les deux sur le podium", ajoute-t-il plus sérieusement. Florent Manaudou, sur 50 libre, a payé pour savoir qu'être le plus rapide des demi-finales ne garantissait pas un podium. Cette expérience devrait leur servir de leçon lors de la finale du 50 dos, à 18h. 

Forcément, voir ces deux hommes en forme au même moment avant cette finale rappelle les Mondiaux de Shanghaï 2011, où le chronomètre n'avait pas pu les départager en finale du 100m dos, leur offrant tous deux une médaille d'or. "J'aimerais bien gagner tout seul. Gagner ensemble, on l'a déjà fait. Il faut varier", plaisante Jérémy Stravius. "Je me sens capable de gagner." Rivaux depuis 2010 sur le dos, les deux hommes ont beaucoup travaillé pour gagner cet espoir de podium lors de cette ultime journée des Mondiaux. "J'ai beaucoup travaillé. Je suis content que ça marche", se réjouit le Marseillais, qui admet "qu'il y a des trucs à perfectionner". Pour l'Amiénois, "terminer sur deux médailles, ce serait beau".

Les deux hommes parlent tout le temps de plaisir lorsqu'ils nagent. Ils espère en vivre encore au moment du podium.

Vidéo: Lacourt et Stravius se retrouvent en finale