VIDÉO – Les bordures expliquées feutre à la main

Si Christopher Froome et Alberto Contador ont su reléguer Vicenzo Nibali, Nairo Quitana, Thibaut Pinot, Jean-Christophe Péraud et Romain Bardet à 1’27, dimanche, c’est parce qu’ils ont su parfaitement profité des bordures. Le phénomène a rythmé la 2e étape entre Utrecht et Zélande (Pays-Bas). Décryptage de Laurent Jalabert, notre consultant sur le Tour de France.

Publié le , modifié le