VIDEO. Deschamps face aux vents contraires

Rien n'aura été épargné au sélectionneur Didier Deschamps. Déjà obligé de se passer des services de Karim Benzema, mis en examen dans l'affaire du chantage à la sextape, et de Mamadou Sakho, suspendu jusqu'au 28 mai pour une infraction à la législation antidopage, le technicien français ne soupçonnait sûrement pas l'avalanche de calamités qui allait s'abattre sur son groupe sur la route du Championnat d'Europe, avec des indisponibilités en cascade (Varane, Mathieu) et des accusations de racisme proférées par Eric Cantona. Un sujet d'Alain Vernon.

Publié le , modifié le