VIDEO. Dans les pas de Renaud Lavillenie à Portland

En franchissant une barre à 6,02 m, Renaud Lavillenie est passé pour la 18e fois de sa carrière au-dessus de la barre mythique des 6 mètres. Une performance qui vient récompenser le travail acharné d’un athlète qui ne laisse rien au hasard. Patrick Montel l’a suivi lors de ses entraînements où le Français a pris ses marques et s’est astreint à une séance très physique. « Je n’arrête que si mon corps me dit stop », confie le champion. Dans son travail méticuleux, Renaud Lavillenie est épaulé par une solide équipe. Le jour J, tous ses efforts se sont montrés payants puisqu’il a été sacré champion du monde en salle à l’issue d’un concours qu’il a survolé. Un titre de bon augure avant le Jeux olympiques de Rio.

Publié le , modifié le