L'enquête sur les matchs présumés truqués en L2

Les Président du Stade Malherbe de Caen, Jean-François Fortin, et de Nîmes Olympique, Jean-Marc Conrad, ainsi que le le principal actionnaire du club gardois Serge Kasparian, figurent parmi les six personnes qui ont été mises en examen jeudi à la suite de l'enquête sur les matches truqués présumés. L'enquête ouverte en avril porte sur des faits de "corruption active et passive". Une enquête de Thierry Vildary.

Publié le , modifié le