Le procès des paris présumés suspects en stand-by

Après cinq jours de procès des paris présumés suspects autour du match Cesson-Rennes - Montpellier, où a notamment été entendu Nikola Karabatic, tout le monde ou presque est resté campé sur ses positions et ses déclarations pendant l’enquête. Et ce, malgré le jugement des deux experts, qui se sont appuyés sur les images de ce fameux match du 12 mai 2012. Avant la reprise du procès lundi, Thierry Vildary, envoyé spécial à Montpellier pour francetvsport, fait le point sur les événements dans Stade 2.

Publié le , modifié le