L'aventure de la Coupe Davis vue de l'intérieur

Haron Tanzit a suivi l'équipe de France de Coupe Davis durant les trois jours de la finale face à la Suisse. Les Français s'étaient déjà inclinés en finale en Serbie en 2010. Ils auront du mal à se remettre de ce nouvel échec, même s'ils disposeront encore d'une fenêtre de tir en 2015, à condition de rester mobilisés. La France a eu le tort de trop se focaliser sur cette finale et a été rattrapée par la pression. Elle a aussi eu la malchance d'être privée pendant deux jours de son leader Tsonga.

Publié le , modifié le