Football : Mantes pas jolie jolie

Le FC Mantois, l’un des meilleurs clubs formateurs d’Ile-de-France, souffre des restrictions budgétaires drastiques (les subventions ont dégringolé, de 75 000 à 15 000€) imposées depuis mars dernier par la mairie Front National de Mantes-la-Ville. Pour Stade 2, Thierry Vildary a recueilli les réactions du maire, Cyril Nauth, qui se défend des accusations parfois véhémentes dont il est victime, du président de la Ligue de football amateur, mais aussi celles des joueurs et des dirigeants du club. Enquête.

Publié le , modifié le