Chavanel, un statut qui interroge

Pour Stade2, Nicolas Geay a suivi le quotidien de Sylvain Chavanel (Omega Pharma-Quick Step), vainqueur jeudi des Trois Jours de la Panne. Si le Français en a sous la pédale, il reste malgré tout dans l'ombre de l'omniprésent Tom Boonen. Portrait d'un coureur au statut flou.

Publié le , modifié le