Astana et les liens avec Michele Ferrari, l'enquête

Astana dont le chef de file est Vincenzo Nibali, a reçu, sous conditions, la licence WorldTour donnant accès à toutes les grandes épreuves, avec une épée de Damoclès liée aux affaires de dopage. Depuis la fin de l'été, l'équipe kazakhe a été confrontée à deux cas de dopage à l'EPO touchant les frères Valentin et Maxim Iglinskuy, ainsi qu'à un contrôle positif d'un stagiaire (Davidenok). Astana entretiendrait des rapports troubles avec le sulfureux Docteur Michele Ferrari. Reportage de Nicolas Geay et Thierry Vildary pour Stade 2.

Publié le , modifié le