Sprints intermédiaires : Feillu méfiant

Publié le , modifié le

Le Français Romain Feillu a avoué ses craintes à propos des nombreux sprints intermédiaires qui jalonnent les étapes. "Les coureurs sont mi-figue, mi-raisin", déclare le sprinteur de l'équipe Vacansoleil. "Il n'y a pas assez de barrière de sécurité et, avec le nouveau règlement qui attribue beaucoup de points lors de ces sprints, les sprinteurs sont plus nombreux à vouloir passer en tête, c'est assez dangereux".

Julien Lamotte