Slalom de Schladming : Marcel Hirscher seul sur sa Planai

Publié le , modifié le

Auteur·e : Xavier Richard
Marcel Hirscher lors du slalom de Schladming
Marcel Hirscher lors du slalom de Schladming | ERWIN SCHERIAU / APA / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Devant 50.000 spectateurs en transe, Marcel Hirscher a encore livré une performance XXL. L’Autrichien a dompté une piste piégeuse et s’adjuge le 3e slalom de Schladming de sa carrière. Ce succès sur la Planai est aussi son 68e en Coupe du monde. Confortable leader après la première manche, le septuple tenant du Gros Globe de cristal a remis ça dans la seconde. Il relègue son dauphin Alexis Pinturault à 1’’21. Le Suisse Daniel Yule complète le podium.

99/100e d’avance sur le deuxième à l'issue de la première manche, c’était du jamais vu à Schladming. Intouchable mardi, Marcel Hirscher s’est offert le luxe de gagner les deux manches devant son public. "Les premières manches ces derniers temps n'étaient pas mauvaises mais tout juste satisfaisantes et on a travaillé dur avec mon équipe pour corriger ça, a expliqué Hirscher. Aujourd'hui après trois virages je savais que mes sensations étaient bonnes et que je pouvais y aller à fond". Survolté et sûr de sa technique, l’Autrichien n’avait pas de rival à sa taille.

Pas de triplé pour Noël

Même Alexis Pinturault en mode « full attack » n’a rien pu faire. "Je suis très heureux, c'est une course particulière, c'est LE slalom de l'année, le chaudron, a réagi Pinturault. Ca fait très plaisir de faire deuxième ici. Je manquais un peu de jus, la première manche m'a fait du bien pour la 2e." A l’inverse de Myhrer et Kristoffersen qui ont enfourché, il avait pourtant réussi une grosse performance. Après tout, premier des poursuivants , c’est déjà pas si mal. Eliminé en première manche, Clément Noël n’a pas réussi le triplé avec Wengen et Kitzbühel. Comme à Wengen, Victor Muffat-Jeandet ne marque pas de point non plus. En revanche, Julien Lizeroux termine 14e.

Résultats du slalom de Schladming

1. Marcel Hirscher (AUT) 1:44.81 (52.29 + 52.52)
2. Alexis Pinturault (FRA) 1:46.02 (53.29 + 52.73)
3. Daniel Yule (SUI) 1:46.41 (53.28 + 53.13)
4. Ramon Zenhaeusern (SUI) 1:47.06 (53.38 + 53.68)
5. Marco Schwarz (AUT) 1:47.40 (54.44 + 52.96)
6. Albert Popov (BUL) 1:47.78 (54.58 + 53.20)
7. Marc Digruber (AUT) 1:47.91 (54.29 + 53.62)
8. Felix Neureuther (GER) 1:48.04 (54.55 + 53.49)
9. David Ryding (GBR) 1:48.09 (54.05 + 54.04)
10. Christian Hirschbuehl (AUT) 1:48.10 (53.89 + 54.21)
...
14. Julien Lizeroux (FRA) 1:48.44 (54.84 + 53.60)

Non qualifiés pour la seconde manche: Yohan Goncalves Goutt (), Cristian Javier Simari Birkner (ARG), Giuliano Razzoli (ITA), Riccardo Tonetti (ITA), Seigo Kato (JPN), Ryuunosuke Ohkoshi (JPN), Mathias Graf (AUT), Fabio Gstrein (AUT), Trevor Philp (CAN), Erik Read (CAN), Samuel Kolega (CRO), Matej Vidovic (CRO), Filip Zubcic (CRO), Casper Dyrbye naested (DEN), Bjoern Brudevoll (NOR), Leif Kristian Haugen (NOR), Fritz Dopfer (GER), Fabian Himmelsbach (GER), Sebastian Holzmann (GER), Linus Strasser (GER), Anton Tremmel (GER), Reto Schmidiger (SUI), Adam Zampa (SVK), Mattias Hargin (SWE), Kristoffer Jakobsen (SWE), Hig Roberts (USA), Laurie Taylor (GBR)

N'ont pas terminé: Joonas Rasanen (FIN), Victor Muffat Jeandet (FRA), Robin Buffet (FRA), Clement Noel (FRA), Fabian Bacher (ITA), Stefano Gross (ITA), Simon Maurberger (ITA), Hans Vaccari (ITA), Hideyuki Narita (JPN), Dong-Hyun Jung (KOR), Matthieu Osch (LUX), Manuel Feller (AUT), Tom Verbeke (BEL), Simon Breitfuss Kammerlander (BOL), Kamen Zlatkov (BUL), Philip Brown (CAN), Elias Kolega (CRO), Istok Rodes (CRO), Ondrej Berndt (CZE), Henrik Kristoffersen (NOR), Piotr Habdas (POL), Luca Aerni (SUI), Marc Rochat (SUI), Sandro Simonet (SUI), Matej Falat (SVK), Andre Myhrer (SWE), Carl Jonsson (SWE), Stefan Hadalin (SLO), Jakob Spik (SLO)