Clément Noël confirme à Kitzbühel
Clément Noël confirme à Kitzbühel | HANS KLAUS TECHT / APA / AFP

Slalom de Kitzbühel : Clément Noël prolonge la fête, Pinturault 3e

Publié le , modifié le

Et de deux pour Clément Noël ! Deux slaloms de renom et deux victoires à une semaine d'intervalle. Deuxième de la première manche, le Français (1'45"53) a résisté au retour de Marcel Hirscher, seulement 9e du premier acte mais sur un gros rythme dans le second. Avec 29/100e de retard, l'Autrichien est resté au pied de Noël, nouveau dauphin de l'Autrichien au classement de la Coupe du monde de la spécialité. Alexis Pinturault complète le podium avec une belle 3e place à 36/100e de son compatriote.

Avec une 2e victoire à seulement 21 ans, 8 mois et 23 jours, Noël peut regarder droit dans les yeux ses deux camarades de podium du jour, eux-mêmes monstres de précocité. Pinturault (27 ans) avait glané son deuxième succès quasi exactement au même moment (21 ans, 8 mois et 18 jours), quand Hirscher avait également remporté deux courses de Coupe du monde au même âge. La dernière fois qu'un Bleu avait gagné deux slaloms consécutifs, c'était Jean-Baptiste Grange en 2011 (victoires à Kitzbühel puis Schladming). Le double champion du monde (2011 et 2015), victime d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche à Wengen, doit se faire opérer lundi. Après une première manche où les Français ont terminé bien placés (Noël 2e, Pinturault 3e, derrière le Suisse Ramon Zenhaeusern), le deuxième acte a tenu toutes ses promesses. Le "chaudron" de Kitzbühel, dont l'aire d'arrivée paraît creusée, entouré de monticules noirs de monde, est entré en ébullition après le passage de Hirscher, vexé après une première manche indigne de sa légende (seulement 9e), qui s'est emparé de la tête devant son éternel rival norvégien Henrik Kristoffersen, qui en a balancé son bâton de rage. Les Bleus ont ensuite eu la tête froide: Noël a pris la tête 29/100e devant Hirscher après le passage de Pinturault, et avant que Zenhaeusern ne manque sa 2e manche (6e au final).

Maxime Rizzo : "Clément est très intelligent" 

Le tout réalisé sous de gros flocons, avec des milliers de personnes en feu (qui pensaient avant le week-end assister à la descente, finalement avancée à vendredi), fumigènes à l'appui, et... Arnold Schwarzenegger qui applaudissait les mains nues (probablement le seul spectateur à ne pas porter de gants par des températures négatives). Le Vosgien Noël confirme ainsi son statut de leader du ski français. Toujours très détendu, le grand brun (1,91 m) au sourire timide a encore été imperméable à la pression. "Clément est très intelligent, il réfléchit à énormément de choses, analyse son coéquipier Maxime Rizzo, sorti en première manche. Beaucoup de gens disent qu'il skie avec l'instinct sans réfléchir, alors que Clément peut réfléchir à mille trucs dans le tracé (...) C'est un grand rêveur mais sur terre." Surnommé "Flante" par ses coéquipier (diminutif de "Flantier", en hommage à Noël Flantier, nom de couverture de l'agent OSS 117 joué par Jean Dujardin), est accompagné sur le podium par Alexis Pinturault, qui confirme sa 3e place au classement général de la Coupe du monde, à distance toutefois de Marcel Hirscher (près de 500 points derrière). Victor Muffat-Jeandet a terminé 17e, Julien Lizeroux 20e.

Avec AFP

Classement général de la Coupe du monde
    1. Marcel Hirscher (AUT)          1116 pts
    2. Henrik Kristoffersen (NOR)     671
    3. Alexis Pinturault (FRA)        620
    4. Beat Feuz (SUI)                513
    5. Dominik Paris (ITA)            490
    6. Vincent Kriechmayr (AUT)       465
    6. Aleksander Aamodt Kilde (NOR)  465
    8. Marco Schwarz (AUT)            455
    9. Mauro Caviezel (SUI)           422
    10. Aksel Lund Svindal (NOR)      419
    ...
 

Classement de la Coupe du monde de slalom
    1. Marcel Hirscher (AUT)      576 pts
    2. Clément Noël (FRA)         401
    3. Henrik Kristoffersen (NOR) 369
    4. Daniel Yule (SUI)          336
    5. Marco Schwarz (AUT)        306
    ...
 

France tv sport francetvsport