Mikaela Shiffrin
Mikaela Shiffrin | Jonathan NACKSTRAND / AFP

Championnats du monde de ski alpin : Shiffrin s'arrache, Vonn se crashe

Publié le , modifié le

Mikaela Shiffrin a remporté le Super G d'Are en ouverture des Championnats du monde avec seulement 2 centièmes d'avance sur l'Italienne Sofia Goggia. La Suissesse Corinne Suter complète le podium. L'Américaine, en lice pour 4 médailles d'or en Suède, s'est imposée au terme d'une course également marquée par la chute de Lindsey Vonn. La championne US, dont c'est la dernière compétition, devrait néanmoins pouvoir s'aligner en descente.

La passation de témoin a été brutale. Si, depuis de nombreux mois déjà, Mikaela Shiffrin a pris la place de Lindsey Vonn en haut des podiums, l'aînée des deux Américaines n'imaginait pas un début de Mondiaux aussi catastrophique. Mise sous pression par le fantastique run de Shiffrin, partie juste avant elle avec le dossard 15, la skieuse du Colorado s'est complètement manquée sur une bosse et a terminé dans les filets de protection après une chute assez spectaculaire. 

Après quelques longues secondes d'angoisse, Vonn réapparaissait debout sur ses skis, au grand soulagement de tous. Si tout va bien, la femme aux 82 victoires en Coupe du monde devrait donc être au départ de la descente dimanche pour un dernier baroud d'honneur. Elle y recroisera peut-être Mikaela Shiffrin qui réserve sa décision pour s'aligner sur cette épreuve. Pour la première course de ces Mondiaux, la skieuse de Vail a encore bluffé tout le monde, si toutefois cela était encore possible pour cette skieuse d'exception. 

Sur un tracé gelé par le froid (-20 degrés) et malgré la pression mise aussi bien par Sofia Goggia que par les attentes placées en elle, Shiffrin a fait preuve d'une adresse diabolique pour rattraper quelques pertes d'équilibre et, sur ses qualités d'appuis, finir par s'imposer avec 2 minuscules centièmes sur l'Italienne ! Elle signe ainsi son 4e titre mondial, après ses trois sacres en slalom en 2013, 2015 et 2017, et ce sur une discipline qui n'était vraiment pas sa spécialité à la base. Mais elle possède une telle marge de facilité, et de progression, qu'elle a su adapter son ski pour remporter, depuis le début de la saison, déjà 3 victoires en Super G. Quatre avec celle d'aujourd'hui. 

Partie avec le dossard N.29, la Tchèque Ester Ledecka, championne olympique surprise de la discipline et qui est également championne olympique en snowboard, a terminé très loin, à près de trois secondes de Shiffrin. Pas plus de réussite pour le clan français. Tessa Worley et Romane Miradoli terminent respectivement aux 16e et 17e places. Tiffany Gauthier se classe 23e.